E-commerce, Webmarketing

Cityssimo

La Poste lance un nouveau service de “relais colis” en test, en beta test pourrait-on dire, Cityssimo.

cityssimo relais colis

> Un Cityssimo :
_ une consigne accolée à votre bureau de poste.
_ Accessible 24:24 & 7:7.
_ Vous louez un emplacement à l’année (#20-30€) – ce n’est pas une boite attribuée et fixe mais un boite qui vous sera affectée temporairement si vous recevez un colis. C’est un “droit” de réception.
_ Accès par code d’accès.
_ Boîte ouverte par code d’accès.

> En test où/quand :
A paris dans 2 arrondissements cet hiver.

> Le process :
Vous commandez sur un site marchand et souhaitez vous faire livrer dans un Cityssimo, vous choisissez celui qui vous intéresse et validez votre commande. Quand votre colis est flashé en entrée dans le Cityssimo, une alerte mail ou sms vous en prévient et un code d’accès vous est communiqué. Il vous reste à vous y rendre quand vous le souhaitez, saisir votre code d’accès qui vous permet d’accéder dans la consigne et à la boîte où est votre colis, boîte qui s’ouvrira alors automatiquement.

e-box

E-box like
C’est un concept qui ressemble fort à E-box, une entreprise qui fonctionne exactement avec le même principe de consigne. Il y a un relais colis E-box dans Paris actuellement. Le déploiement réel de E-box est prévu en 2006. La concurrence de la Poste, ça va leur faire mal…

Plus fort que les relais colis
La Poste réagit notamment au développement de Kiala qui a pris rapidement des parts de marché et prend son envol. Kiala a très vite représenté chez nous une partie non négligeable des expéditions depuis que nous l’avons mis en place. C’est moins cher et c’est pratique tout simplement. (Quand on n’a pas le coût du dernier Kilomètre à assumer, les tarifs baissent vite).

Le projet Cityssimo est un indicateur des investissements massifs qui sont réalisés en ce moment par La Poste. Entre 2005 & 2008, la capacité de traitement des colis va être augmentée de 30%, principalement à cause du e-commerce qui représente 50% du traffic traité par Coliposte. A noter également, dans la même mouvence, que des tests ont lieu en ce moment chez des marchands en ligne, tests d’un nouveau service qui alertera les clients par mail et SMS quand leur colis sera en livraison ou en attente au bureau de poste.

Ces adaptations du service de livraison national sont nécessaires et naturelles. La livraison à domicile est inadaptée pour une population active/urbaine, la cible majeure du e-commerce, cible qui n’est que peu chez elle finalement.
Ici, nous avons en plus un service moins cher puisque la livraison centralisée dans une consigne est bien moins onéreuse qu’une livraison à domicile, & un service pratique puisque l’on va chercher son colis quand on veut près de chez soi sans dépendre d’un commerçant comme dans le cas des relais colis.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Pascal 21 février 2006 at 11 h 25 min

    Articles intéressant.

    J’en parle sur mon site dans la rubrique Actualités SMS. Le service Cityssimo propose aux clients d’être prévenus par SMS lorsque leurs colis sont arrivés.

    http://www.messms.net/news_sms.php

    Pascal.

  • Reply jielsee 22 septembre 2006 at 16 h 24 min

    Bonjour,

    Merci pour cette annonce.

    Contrairement à ce qui est écrit, CITYSSIMO est un service totalement gratuit pour les livraisons des Colissimo.

    En effet, il suffit de s’abonner ( TOTALEMENT GRATUIT) sur :

    http://www.cityssimo.fr

    Vous recevez votre carte d’abonné et votre numéro.

    Il suffit de se rendre sur votre sitre internet préféré ( CDISCOUNT, FNAC, RUEDUCOMMERCE etc….) et dans le champs adresse de livraison inscrire l’espace CITYSSIMO de votre choix.

    Toust est expliqueé sur http://www.cityssimo.fr

    Donc, si vous êtes rarement chez vous lors de livraison du facteur, il y a CITYSSIMO.

    Profitez en bien, bons achats en ligne !

  • Reply Imazine 22 septembre 2006 at 19 h 22 min

    Mon annonce date un peu, elle a un an, elle est du 23 septembre 2005.
    Merci pour ces précisions.
    Le service est intéressant en tout cas

  • Reply Stoody 19 décembre 2006 at 10 h 34 min

    De nouveau centre Cityssimo sont maintenant ouvert dans Paris (Louvre, La Defense, etc). Le service marche très bien.

  • Reply de kiss de nemesker 20 juin 2007 at 8 h 06 min

    Je m’excuse je n’ai pas compris ce qu’il fallait faire;j’attendais un colis de la
    boutique Notre-Temps,elle m’adit vôtre colis est revenu:non réclamé,je n’ai pas eu
    d’avis de passage.ils me le renvoie;j’habite au :Bat. B,7ème étage,Apartement 049;
    14 rue Félicien-David,Paris 75016.
    C’est quoi le SITE WEB ???. MERCI Paul de Kiss

  • Reply Imazine : e-commerce, e-marketing & culture web » Blog Archive » cityssimo, c’est dans la boite 8 août 2007 at 20 h 13 min

    […] J’ai déja eu l’occasion de parler de Cityssimo lors du lancement du projet par la Poste et sur un billet qui concernait les investissements de la Poste dans la modernisation des services et des moyens de production. […]

  • Reply cath_5271 23 octobre 2007 at 10 h 20 min

    Juste un précision sur la réaction de la Poste face au développement de Kiala. il faut savoir que la Poste est actionnaire de Kiala depuis 2003!! ( http://www.journaldunet.com/0305/030505kiala.shtml )
    Lisez aussi l’interview du Pdg de Kiala qui dis ouvertement que Cityssimo est son concurrent direct!! ( http://www.journaldunet.com/0703/070313-kiala-points-relais.shtml )

    Que la Poste investisse dans des sociétés, pourquoi pas! mais qu’elle le fasse au détriment de ses propres filiales, je trouve ça vraiment dommage! On peut vraiment se poser des questions sur la stratégie de développement de la Poste quand on voit ça!!

  • Reply Antoine MERCIER 4 avril 2008 at 8 h 45 min

    E-BOX like , la concurrence de La poste, ça va leur faire mal

    Vous aviez malheueusement raison

    Antoine MERCIER (amercier@www;e-box.fr)

    E-BOX est condamnée par le TGI de Paris pour atteinte à la dénomination sociale LA POSTE et contrefaçon

    Par assignation du 6 juin 2006, la société LA POSTE a engagé une action à l’encontre de la société E-BOX en demandant l’annulation de marques déposées frauduleusement, portant atteinte aux marques de La POSTE et de nature à tromper le public. LA POSTE requiert également la condamnation d’E-BOX à lui verser la somme de 215.000 €.
    En réponse, E-BOX a fait valoir ses droits sur les marques mises en cause, en particulier ‘‘agence postale rapide e-box’’, et, dans une demande reconventionnelle a demandé la condamnation de LA POSTE à lui verser 2.000.000 € de dommages et intérêts pour actes de concurrence déloyale et d’abus de position dominante ainsi que pour le détournement du projet détaillé de consignes automatisées en self-service 24/7 qui avait été proposé par E-BOX de 2001 à 2004 à la Direction Générale de COLIPOSTE.
    Les marques contestées par La POSTE en juin 2006, ont été toutes déposées auprès de l’INPI après la promulgation de la loi postale de mai 2005 qui crée l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes), examinées par les services de l’INPI, publiées, n’ont fait l’objet d’aucune opposition de LA POSTE, et ont donc été enregistrées en mai 2006 à l’exception de ‘’agence postale orange’’ et ‘’point poste orange’’. En effet, le Groupe ORANGE (FRANCE TELECOM) s’est opposé à l’enregistrement de ces deux marques, et, statuant sur cette opposition, le Directeur de l’INPI a décidé en juin 2006 de rejeter notre demande. En conséquence, E-BOX a aussitôt retirée ces deux marques.
    E-BOX considère que la simultanéité de l’action violente en justice contre E-BOX et du lancement du service CITYSSIMO (www.cityssimo.fr) d’automates de livraison de colis par LA POSTE en 2006 n’est pas une coïncidence.
    Après près de deux ans de procédure, le jugement (1) a été rendu le 11 mars 2008 en première instance par le TGI de Paris. Il est provisoire car l’une ou l’autre des parties peut à la date du communiqué faire appel du jugement.
    Le Tribunal
    – Condamne la société E-BOX pour contrefaçon par imitation des marques et atteinte à la dénomination LA POSTE par les marques ‘’agence postale rapide e-box’’, agence postale jaune’’, agence postale orange’’,’’agence postale verte’’, ‘’point poste jaune’’, ‘’point poste orange’’, et ‘’point poste vert’’ a verser à LA POSTE la somme de 20.500 € ;
    – Déclare irrecevable pour défaut de connexité la demande reconventionnelle d’E-BOX.
    En revanche, Le Tribunal
    – Se déclare incompétent pour juger des demandes de LA POSTE en nullité de la marque communautaire ‘’agence postale rapide e-box’’ ;
    – Déclare valide les marques suivantes enregistrées par E-BOX, à savoir ‘’post e-box’’, « « e-box, l’autre poste’’, et ‘’e-box, une autre idée de la poste’’.
    E-BOX ne fera pas appel de la décision du TGI et n’a plus aujourd’hui les moyens financiers pour assigner LA POSTE auprès du Tribunal de Commerce de Paris pour ses actes de concurrence déloyale, d’abus de position dominante et détournement du projet de consignes automatisées proposé de 2001 à 2004.
    En 2006, E-BOX dans un contexte d’ouverture à la concurrence des marchés postaux, plusieurs fois nominées aux ‘’World Mail Awards’’, parmi les Best-Innov de Capital-IT nourrissait une légitime ambition de développement de son concept de poste rapide en self service 24/7.
    Deux ans et un procès de trop plus tard, la situation de notre société est la suivante :
    – Arrêt le 30 octobre 2007 de l’exploitation du premier point colis automatisé français ;
    – Licenciement pour motif économique de tous les salariés ;
    – Fonds propres négatifs à fin 2007 malgré une forte capitalisation (1.680.000 €) de notre société apportée par des personnes physiques.
    En conséquence, sur proposition du Gérant, les associés d’E-BOX seront convoqués avant fin avril 2008 en Assemblée Générale Extraordinaire avec parmi les résolutions soumises au vote la décision de déposer le bilan de notre société.
    La société E-BOX propose des solutions innovantes de distribution finale mutualisée (dernier kilomètre) des colis et courriers accessibles à l’ensemble des opérateurs dont l’opérateur historique LA POSTE. Il est regrettable, comme le souligne le Président de l’ARCEP dans son intervention le 14 mars 2008 à la conférence de l’IDEI à propos du marché postal français que ‘’le monopole de fait s’étend largement au-delà du monopole de droit compte tenu des effets d’envergure liés à l’offre de service universel’’ et que ‘’en aval du marché postal, au stade de la distribution, il n’y a encore ni concurrents, ni concurrence’’.

    e-box, une autre idée de la poste TM

    (1) L’intégralité du jugement (provisoire) du TGI rendu le 11 mars 2008 est en ligne sur le site http://www.e-box.fr onglet News

  • Reply Antoine MERCIER 23 avril 2008 at 18 h 16 min

    E-BOX like , la concurrence de La poste, ça va leur faire mal (suite)

    Vous aviez malheureusement raison

    Antoine MERCIER (amercier@www.e-box.fr)

    E-BOX est condamnée par le TGI de Paris mais c’est LA POSTE qui fait appel !

    Par assignation du 6 juin 2006, la société LA POSTE a engagé une action à l’encontre de la société E-BOX en demandant l’annulation de marques déposées frauduleusement, portant atteinte aux marques de La POSTE et de nature à tromper le public. LA POSTE requiert également la condamnation d’E-BOX à lui verser la somme de 215.000 €.
    Après près de deux ans de procédure, le jugement a été rendu le 11 mars 2008 en première instance par le TGI de Paris.
    Le Tribunal
    – Condamne la société E-BOX pour contrefaçon par imitation des marques et atteinte à la dénomination LA POSTE par les marques ‘’agence postale rapide e-box’’, agence postale jaune’’, agence postale orange’’,’’agence postale verte’’, ‘’point poste jaune’’, ‘’point poste orange’’, et ‘’point poste vert’’ a verser à LA POSTE la somme de 20.500 € ;
    – Déclare irrecevable pour défaut de connexité la demande reconventionnelle d’E-BOX.
    En revanche, Le Tribunal
    – Se déclare incompétent pour juger des demandes de LA POSTE en nullité de la marque communautaire ‘’agence postale rapide e-box’’ ;
    – Déclare valide les marques suivantes enregistrées par E-BOX, à savoir ‘’post e-box’’, « « e-box, l’autre poste’’, et ‘’e-box, une autre idée de la poste’’.
    LA POSTE a décidée de faire appel du jugement.
    Le groupe LA POSTE à annoncé un objectif de marge nette pour 2008 de 850 M€. Même si la « contribution » d’E-BOX au résultat passe de 20,5 K€ à 215 K€, cela restera très marginal dans les comptes de l’opérateur historique.
    Donc, l’action de LA POSTE vise uniquement à s’assurer du monopole absolu sur les mots ‘poste’, ‘postal’, ‘postale’, ‘agence postale’, et, cherche à préserver son monopole de fait sur les services postaux en France.
    Peut-il y avoir une vraie et saine concurrence sur le marché postal, dont l’ARCEP est le régulateur et garant, si les services proposés par des opérateurs concurrents de LA POSTE ne peuvent être compris par les consommateurs comme étant de nature postale ?

    Par effet collatéral, La poursuite de l’action en justice de LA POSTE valorise les marques déposées par E-BOX contenant le mot ‘poste’. Mais au-delà des seuls intérêts de notre entreprise, le combat le plus important à mener est celui de la mise en œuvre des directives européennes de libéralisation des marchés postaux et l’apparition d’un régime de concurrence.

    e-box, une autre idée de la poste TM

    Créée en mars 2000 la société E-BOX, au capital de 1,680 M€, a inventé et développé avec l’aide de OSEO Anvar une solution industrielle de distribution de colis, afin de répondre aux difficultés croissantes de la livraison en ville. La solution E-BOX apporte une réponse innovante aux problèmes croissants de logistique urbaine qui freinent aujourd’hui le développement du e-commerce.

  • Reply europ trans service 19 janvier 2009 at 14 h 34 min

    proposition commerciale de transports de colis express en lorraine nous sommes une societé avec plusieurs année d’expérience,dans la livraison de colis avec une parfaite connaissance de la region,dans l’attente d’une reponse ,afin de mettre tout notre savoire faire a votre service,
    le gerant Bucci Nicolas

  • Répondre à Stoody Cancel Reply