WebCulture, Webmarketing

1024 pixels

On voit encore peu de sites en 1024, c’est assez étonnant.
J’ai refait un point récemment sur la répartition des résolutions d’écran des visiteurs de nos sites marchands et ils est clair que la disparition du 800/600 s’accélère.

résolution 1024 e-commerce

L’étude s’étale entre Nov 04 et Juillet 05 inclus, on voit que l’on passe pour les 800/600 de 25% à 18%, le 1024 est lui passé de 63 à 65% des visiteurs, ce sont les résolutions supérieures qui ont pénétré le plus vite les foyers ou entreprises.
Le parc des 800/600 est donc peu à peu en train de mourrir pour donner place à de nouvelles configs supérieures au 1024.
A noter également l’accélération de ce changement depuis Mars dernier. Cela va ouvrir les portes à un nouveau type de pages web.

Jusqu’à aujourd’hui,
encore peu de sites ont fait le pas pour lancer des webs en vrai 1024 de large.

Regardons ce qui va contre le 1024 :
Et contre les sites en largeur fixe en général

  • 18% des personnes ne visualisent pas la page en entier, elle est tronquée sur sa partie droite.
  • La page n’occupe pas toute la largeur d’écran suivant les dimensions, cela gène certaines personnes.
  • Les pages en 1024 ne sont pas imprimables
  • Je ne suis pas très objectif, je n’en vois pas d’autres pour le moment

Et ce qui va pour le 1024 :

  • Le format permet plus de liberté créative, on peut donner un vrai caractère au site, une véritable identité, bon pour la marque. [Edité] – Ici je fais une précision, suite à des remarques pertinentes sur le blog de Fred Cavazza – Je compare ici le format de site proportionnel au 1024 (ou 750 ou tout format fixe) – Une largeur délimitée permet de faire des ensembles beaucoup plus beaux que des sites à largeur variable comme alapage. dsl [Edité]
  • Chaque élément est positionné précisément.
  • On a une impression de clareté, important pour le e-commerce, ça met en confiance.
  • Le visiteur prend plus facilement ses repères et ses habitudes.
  • On affiche sans peine sur une même page 3 colonnes de contenu sans compromettre la lisibilité de l’ensemble
  • 65% des surfeurs sont en 1024
  • Il n y a pas de chamboulement des tables et Div selon les résolutions
  • Presque 20 autres % visualisent très bien le 1024 (essentiellement des 1280/960)

résolution 1024 e-commerce

Des exemples de sites en 1024 :

Tendance Geeks : d’abord CNet.com qui a été l’un des premiers à passer en 1024 il y a déjà un bon moment. C’est un site plutôt éditorial très riche tendance Geeks qui s’adresse donc à des personnes qui ont le haut débit, qui ont des résolutions d’écran sympa. Donc Video streaming, grosse charges éditoriale et des pages qui scrollent sur 3 écrans, l’extrême.

Tendance clareté : son petit frère, Download.com, qui est passé en 1024 il y a peu. (Un site qui reprend d’ailleurs pas mal le style des blogs). Lui, suit la tendance des sites de téléchargement comme Tucows, Softpedia, donc ici encore des sites qui s’adressent au même genre de cible que Cnet.

Tendance portail : Wanadoo a opté pour le compromis et a lancé un portail taillé pour le 1024 et qui ne va pas au delà en largeur, mais qui vit quand même en 800/600. Pas mal même si c’est Wanadoo ;-). (free, club-internet, Aol, Lycos,… sont en 800).Dommag de voir que de tels carrefours n’aient pas su devancer la tendance.

Tendance e-commerce : sur le marché français, je vois Pixmania et Cdiscount qui sont en 1024, Pixmania exploitant très bien le format, il joue le rôle de spécialiste à fond ; Cdiscount, n’a pas d’intérêt, lui, à soigner son design, c’est du discount. Comme spécialiste, A noter digibao.fr qui exploite très bien le format et a une très belle interface.

Nombre de sites marchands restent en revanche dans des configs proportionnelles ou en 800 : les nouvelles versions de laredoute.fr ou 3suisses.fr, tous les sites de Redcats sont d’ailleurs en 800. Yoox, Rushcollection, Ebay… Je n’en connais pas en 1024.

king-jouet 1024 résolution

Un site de e-commerce en 1024.
Notre prochain site marchand, qui sera en ligne prochainnement, sera en 1024. Un 1024 qui vit également en 800/600 puisque la partie non visibible ne comporte aucun élément de navigation, cette partie droite est prévue pour comporter des éléments de nav en 2006. C’est un 1024 fixe, sans proportionnalité. Nous souhaitons que ce format réponde aux attentes de nos visiteurs et clients. Nous sommes des spécialistes et en tant que tels, ce format est d’autant mieux adapté en terme d’image. C’est pour bientôt.

Les blogs aussi risquent de basculer rapidement sur des 1024. Il y en a peu aujourd’hui, mais comme ils sont architecturés sur des Div et échaffaudés à coup de templates, de nouveaux ‘skins’ peuvent diffuser rapidement et relooker la blogosphère Asap. Le contenu s’y prête spécialement bien même si le scroll vertical a son charme.
Le temps va faire son travail et sans doute très vite maintenant, façon web.

[Edité]
Sur ce sujet à polémique, Laurent a posté une étude très intéressante sur son blog.

1024 - pixels

Même si je ne suis pas d’accord avec ses conclusions, son analyse est très constructive et pertinente.

[Edité]

Previous Post Next Post

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply Brice Lechatellier 26 août 2005 at 10 h 34 min

    On y pense aussi en France chez CNET à passer au 1024, on y va progressivement, pour exemple la chaîne produit de notre site : la page est là

    Mais en terme d’utilisation, quand je navigue sur des sites, même si je suis en 1280, j’apprécies avoir plusieurs fenêtres de navigateur ouvertes, voir même une bar latérale pour mes favoris.
    Donc avec un site en 1024, tout de suite on se restreint à un affichage unique d’un site sur l’écran…
    Je me pose toujours cette question, d’accord on ne fait pas un site pour les 10% d’utilisateurs en 800*600 mais pour autant est ce qu’il faut les exclure de notre panel?
    De toute façon, je ne peut être que d’accord avec les “pour” du 1024.

  • Reply Imazine 26 août 2005 at 12 h 35 min

    Tu vois, je trouve ça vraiment bien la page que tu as mis en lien, mais c’est persque dommage qu’il n’y ait pas une 3ème colonne de contenu avec par exemple les photos et un condensé de l’article. Résumé + petits format des photos. Ou encore les specs du téléphone (sympa d’ailleurs).
    On aurait diférentes approches sous les yeux pour répondre aux différents types d’attente des d’internautes ?

    Je n’avais pas pensé à plusieurs fenêtres ouvertes, c’est vrai. Sur des grosses résolutions, ça va être gênant. Je surfe la +part du temps avec firefox en plein écran et donc avec les onglets, je n’avait pas perçu. C’est vrai que les Mac users fonctionnent eux aussi bcp en fenêtres et pas en onglets.

    C’est clair qu’il ne faut pas exclure les 800/600 mais rendre visible l’essentiel. Ce qu’ils ne voient pas sur leur écran ne doit pas être composé d’éléments de navigation mais d’éléments indispensables mais qui constituent un confort supplémentaire (mises en avant, résumés, photos, raccourcis – genre le résumé du téléphone dans la partie droite). Et ce, en attendant qu’on tombe vers les 5% de 800/600 ds le parc machine.

    Mais bon, hier, quand j’ai fait le post, je suis allé sur pas mal de sites en 800/600 pour voir l’impression que l’on a, mais c’est insurfable la plupart du temps ! La plupart des sites ne les prennent plus ou mal en compte. C’est trop gros, pas proportionnel, pas adapté. Les récalcitrants vont être obligés d’upgrader très vite pour profiter du web. Ca va s’accélérer.

  • Reply Brice Lechatellier 26 août 2005 at 13 h 30 min

    Pourquoi il n’y a pas une 3e colonne?

    Autre les soucis d’esthétiques, de navigation, d’architecture du contenu il ne faut pas oublier la contrainte des formats publicitaires.

    Quand dans une page on a un skyscrapper, un leaderboard, voir un mpu avec, il faut jongler avec tout ça, et bien souvent quand on parle d’ergonomie on oubli la place que prends les formats publicitaires.

  • Reply Imazine 26 août 2005 at 14 h 18 min

    C’est vrai que j’ai surtout une vision e-commerce et que l’on a des problématiques bien différentes. Les formats pub sont assez contraignants effectivement. Pas facile de composer un article avec des inserts dynamiques.

    Plus facile pour les annonceurs finalement ;-)

  • Reply Laurent 28 août 2005 at 20 h 52 min

    hmm… étude intéressante sur les résolution supportée par les utilisateurs mais c’est à mon sens une étude fondée sur la mauvaise donnée.

    En effet, qui a dit que les utilisateurs disposant d’un écran 1024 surfent avec des fenêtres qui occupent toute la largeur de leur écran?

    J’ai mené une étude pendant le mois d’avril 2005 portant justement sur les tailles réelles des fenêtres de navigateur des utilisateurs.

    En terme de résultats, j’obtiens 30 % des utilisateurs qui naviguent avec une taille de fenêtre de 800 px ou inférieure. Cela montre clairement l’importance des écrans de résolution plus importante.

    Mais, plus surprenant j’ai 45 % des utilisateurs qui naviguent avec une fenêtre de navigateur en dessous de 1000 pixels !

    Les chiffres ne disent pas si les utilsateurs redimensionneraient leur écran en fonction d’un site 1024 qui s’afficherait dans leur fenêtre (mais j’y compterais pas trop ;-)

    mes 0,02 …

  • Reply xhtml 29 août 2005 at 13 h 33 min

    Tout faux!

    Mauvaise question!

    Une page doit être visible dans tous type de format en passant par un PDA jusqu’a l’écran géant et par une sortie papier: A4 et A5! Nous sommes en l’an 2005 messieurs les WebMasters! Exemples:

    * SionPassion [http://www.sionpassion.ch]
    * Fully Grand Crus [http://www.fullygrandcru.ch]
    * Benoit Dorsaz [http://www.benoit-dorsaz.ch]

    Pour plus d’info : Cliquez Ici

  • Reply Imazine 29 août 2005 at 14 h 37 min

    Je ne suis pas d’accord,
    une page ainsi constituée a techniquement du mérite mais esthétiquement, on a trop de contraintes pour être sûr d’avoir un rendu sympa dans tous les formats.
    Je suis d’accord sur le fond de ton propos, il faut être lisible sur les différents ‘supports’ mais pas à n’importe quel prix. Il faut reconnaître le navigateur et lui servir ce qu’il y a de mieux adapté, cela nécessite donc un dév. spécifique complémentaire.

    Par exemple, nous proposons sur notre prochain site des versions imprimables des pages clefs.

    Je ne crois pas que l’on puisse faire du multi standard en one shot, cela ne laisse qu’une porte étroite au design et à l’identité d’une marque.

  • Reply Imazine 29 août 2005 at 20 h 51 min

    Intéressante ton étude Laurent, comment t’y es tu pris ? sur combien d’utilisateurs cela porte ?

  • Reply Laurent 29 août 2005 at 23 h 41 min

    Merci. J’ai réalisé cette étude à cause de longues discussions sans conclusion que j’ai eu avec de nombreux designer m’invoquant la nécessité de produire leur design pour les résolutions 1024… Et faute de chiffres sur les tailles réelles des fenêtres, il a bien fallu se débrouiller pour les obtenir

    L’étude a porté sur 32 000 sessions utilisateurs. La population auditée est un public large sans attrait particulier pour les technologies. C’est d’autant plus intéressant que c’est représentatif de monsieur et madame tout le monde. et non pas de populations geek ou de population d’agence ou studio.

    Pour obtenir les données, j’ai exploité mon passé de développeur DHTML pour concocter un petit script et un brin d’Ajax pour stocker tout cela sur un serveur ;-) J’expliquerai cela plus longuement sur mon blog un de ces 4 .

  • Reply xhtml 30 août 2005 at 8 h 10 min

    Créer un site a un certaine taille limitera toujours de nombreux utilisateurs, et demandera de créer plusieurs fois la même page.
    Un vrai site pro internet n’ est pas être limité à une taille d’écran, ni a un type de navigateur!
    Exemple: Google, W3C, etc…
    Les pages doivent être visible aussi bien sur un PDA, un téléphonne mobile et passant par un écran de grande taille!
    Le fait de faire des pages dite élastiques ou fluides est LA SOLUTION car les tailles d’écrans sont des plus en plus différentes. A mon avis le fait de figer la taille des sites web a une certaine dimmention sont l’oeuvre de 2 types de WebMaster:
    1) Ne possèdent pas les techniques ou ne désrent pas apprendre ou doivent utilisé des outils du style traitement de text style “MF Fron – Page” par manque de connaissance.
    2) Ceux qui veulent faire des $$$ a cours terme afin de refaire le site chaque année. 640×400, 800×600, 1024×768 et en 2007 vous passerez en 1280×1024.

    Pour terminer Imazine un site créer avec cette technique ne présente pas plus de contrainte qu’un site figé!

    Voici un exemple: http://www.1computer.info/1work_demo.html

  • Reply Laurent 30 août 2005 at 11 h 33 min

    Tu te lances dans le débat Liquid design vs fixed design où la seule conclusion possible est : tout le monde a raison ! Les points positifs de la première solution sont les défauts de la deuxième.

    Ensuite, dans ce débat, on ne peut pas poser une règle universelle. c’est plus subtil que cela.

    Quel est le type de site?
    Un site à contenu rédactionnel important, un site gallerie photo, une applicatione commerce, un site boursier, un intranet?

    J’éviterai de me lancer plus loin dans le débat car c’est un sujet qui déclence autant les passions que la question Mac vs PC

    Je t’opposerai un site plus que pro http://www.bbc.co.uk en fixed design disponible en text only mobile edition et je ne sais plus combien de langues pour combien de pages….

    Enfin, si tu travaille pros, tu as une dissociation contenu / contenant qui évite de faire plusieures fois la même page. 1 contenu ==> n exploitations, c’est quelque chose qui ne pose aucun problèmes avec les CMS existants. y’a encore quelqu’un qui réalise des sites statiques? ;-)

  • Reply Laurent 30 août 2005 at 12 h 53 min

    si cela vous intéresse, j’ai mis les chiffres des largeurs de tailles de fenpetre en ligne sur
    http://www.gwix.net/web_gwix/article.asp?filID=144

  • Reply Imazine 30 août 2005 at 14 h 02 min

    C’est clair, il ressort de toute façon que le besoin part des utilisateurs et que le profil de ces utilisateurs sont propres à chaque typologie de sites et même à chaque site. Dans cet article, je me base sur nos propres sites qui ont des proportions de 800/600 bien plus faibles que la moyenne et avec une vitesse de bascule marquée.

    Ensuite, la barre de scrolling horizontale venant s’ajouter en bas ne me gène pas puisque la partie non visible pour des utilisateurs 800/600 n’est pas ‘vitale’ d’un point de vue ergonomie’.

    D’une part et d’autre part, c’est une prise de parti dans le positionnement concurrentiel, chaque acteur a ses éléments différenciateurs qui plaisent ou ne plaisent pas à ses prospects. C’est une des composant du positionnement marketing online.

    Il n’y a pas de recette miracle, je ne pense pas ; et surtout un site c’est plus que de la seule technique ou du simple marketing, c’est un mix de nombreuses composantes humaines et techniques qui rendent d’ailleurs le web bien vivant ! en témoignent les débats autour de liquid & fixed par exemple.

    Et puis, … il faut prendre des risques ;-)

    [Merci Laurent pour tes chiffres – j’ai édité le post]

  • Reply Laurent 30 août 2005 at 15 h 17 min

    Bien parlé… je suis tout à fait d’accord avec ta phrase qui dit “c’est un mix de nombreuses composantes humaines, technqiues, etc…” C’est pour cela que je dis qu’il n’est pas évident de prendre un parti pris.

    Si on se met de la place de l’éditeur du site, le 1024 est très intéressant pour développer plus de “call to action”, place de la pub, etc.. étant donné que la zone non scrollable sera plus importante et qu’il est bien connu que c’est dans cette zone qu’on a les taux de clicks les plus important.

  • Reply cancelTheBlog. Mario Cafiso 20 juin 2007 at 22 h 47 min

    […] Je me décéide enfin à publier ces quelques chiffres après le post d’Imazine “1024 pixel” qui abordait pour une énième fois cette problématique. […]

  • Répondre à Laurent Cancel Reply