Browsing Category

Webmarketing

E-commerce, Search, Webmarketing

Site fighter II

google trends vs alexa

De la folie cette semaine avec Google Trends pour Websites qui remet bien des choses en cause. Il va nous permettre de nous affranchir des polémiques éternelles sur la fiabilité d’Alexa et aussi de remettre en cause des panels onéreux tels que Netratings ou Comscore.
Beaucoup d’échanges cette semaine avec des gens du web et force est de constater que les chiffres sont relativement fiables. C’est un véritable arme cet outil, fabuleux, il apporte une vraie visibilité. On imagine que dans le temps, il va se fiabiliser mais il est d’ores et déjà incontournable. Encore une dépendance de Google.

Donc, sur sollicitation de mon ami François, j’y vais aussi de mon concours de quéquettes avec quelques sites deci-dela.
Laredoute.fr est plus fort que l’on ne croit par exemple, Amazon.com est largement au dessus du lot et nous, petits français, à la traine dans les Amazon du coin. Spartoo a chaussé les bonnes chaussures et a pris des longueurs d’avance sur Sarenza. Amazon US est bien devant les leaders de la grande distrib, pourtant des géants dans leur genre, etc…
On pourrait continuer longtemps ce petit jeu :)

google trends vs alexa
google trends vs alexa
google trends vs alexa
google trends vs alexa
google trends vs alexa

E-commerce, Webmarketing

Fitness Boutique recherche son E-marketer

Fitness Boutique recherche son E-marketeur. Fitness Boutique est le leader aujourd’hui de la vente en ligne dans le domaine du Fitness en France avec une présence marquée en Europe et 7 magasins en dur. Je connais bien Stéphane Viscuso, le Président qui est quelqu’un de très dynamique, de visionnaire, au top. La société est en fort développement et le poste de e-marketeur un poste clef du développement.

fitness boutique emarketeur

Voici l’annonce de Fitness, si vous souhaitez postuler, n’hésitez pas, les modalités sont en fin d’annonce.

Votre expérience : 3 ans d’expérience au moins
Vous avez acquis pendant plusieurs années une solide expérience dans le management de trafic et le web marketing. Vous êtes un expert en stratégies de SEO, SEM, affiliation et e-pub. En plus d’un sens du détail, de l’habileté à analyser les chiffres, vous êtes passionné par le web. Vous êtes également à l’aise à l’oral et dans la fonction commerciale. Bilingue Anglais ou Espagnol. Autonome et rigoureux, vous êtes parfaitement intègre dans vos missions de choix budgétaire. Vous souhaitez évoluer vers un poste qui développera vos savoir-faire internet mais également d’autres aspects du marketing de la distribution multicanale comme la gestion d’image de marque, les campagnes de publicité off line (presse, tv, affichage), les PLV, les programmes de fidélité et les animations sur le point de vente.

fitness boutique emarketeur

Elaboration et gestion du budget marketing et communication européen
– Conception du plan média annuel
– Négociation et achat d’espaces des campagnes on et off-line
– Reporting, analyse et optimisation des investissements (tracking, R.O.I…)

Gestion en direct des actions de Search Engine Marketing et Search Engine Optimization
– Liens sponsorisés (Adwords Google, Yahoo Search Marketing, Miva, MSN)
– XML Feed sur les shop bots (LeGuide, Kelkoo, Shopping.com…)
– Programmes d’affiliation externes (Tradedoubler, Netaffiliation) et internes
– Gestion des projets de S.E.O avec l’agence 1ère position

Gestion du blog de fitness boutique

Mise en place des campagnes marketing & animation des sites Internet
– E-mailing et fidélisation avec un programme interne et externe (Maximiles)
– Marketing viral (vidéos, jeux concours…)
– RP, insertions presse et campagnes d’affichage (4×3, Métro Parisien)

Business Development
– Mise en place d’un réseau de rapporteurs d’affaires
– Monétisation de l’audience par la vente d’espaces publicitaires

Management d’une équipe de 3 personnes

Le poste est basé à Voiron (38)
Pour postuler, envoyez votre CV et motivations à Stéphane
(stephane.viscuso(at)netquattro.com)

Click & Mortar, Multicanal, Webmarketing

Pilipili, du couponing click, paper & brick

pilipili couponing

Pilipili est un Mag urbain et un site web, un mag de couponing + 1 site Web de couponing géolocalisé. Pour le moment, le dispositif est en place sur Grenoble et Rennes mais va s’étendre sur d’autres villes. (Paris, Bordeaux, Lille, Lyon et Marseille sur 2008 au planning). Si le principe du couponing est simple, Pilipili l’a bien amené & mené, c’est une expérience ambitieuse, le potentiel peut être très élevé.

pilipili couponing

Le magazine :
très bien maquetté et au contenu intéressant, c’est un mix de petits articles généralistes sur shopping, actu, etc… + des bon plans sur les commerces du centre villes, commerce expliqués à renfort de photos de qualité + incentive de trafic : le coupon donc. Un magazine qui a vraiment de l’allure et du contenu, pas mal mené. Une édition par mois du mag, à voir par contre si l’intérêt se renouvelle vraiment chaque mois, peut être un peu duraille sur une ville de la taille de Grenoble.

Le site :
C’est l’écho du papier avec un surf sur l’intégralité des bons plans par moteur de recherche ou segmentation simple et recadrage paramétrique des résultats. La navigation est bien faite et vous pouvez rechercher des bons plans par activité, mot clef, popularité. L’avantage, c’est que tous les bons plans sont localisés avec un mashup Google Map et que vous pouvez donc fouiner par quartier. Il est possible de s’inscrire sur le site mais pour le moment, je ne vois pas trop l’intérêt, c’est encore un peu buggé, souci de jeunesse sans doute.

pilipili couponing

La distrib du mag joue sur la viralité urbaine : opération massive du type submersion le WE. Distribution à la mano dans tout le centre ville, animations, Ballons géants, etc… Impossible de rater le mag. Comme le contenu est intéressant, on le prend, on le garde.

pilipili couponing

Le blog de Pilipili fait le parallèle avec un service Japonais, HotPepper, qui lui a servi de base pour son concept. Sur le même principe, le mag japonnais s’est lancé sur 2 villes japonaises et est devenu en 5 ans, le magazine le plus lu au Japon. La Perf. un support quali, des contenus quali avec photos quali, c’est ce que réussi ici à reproduire Pilipili avec pas mal de talent. (Voir le post à ce sujet sur le blog de Pilipili).

La marque Pilipili est trouvée et l’ensemble est bien marquetté. J’aime beaucoup leur logo et leur univers. A découvrir également leur blog.

Buzz, E-commerce, Webmarketing

MiniJeu : 15€ sur Alapage, ça vous branche ?

alapage-buzz-paradise

Le 17 Avril dernier, la nouvelle version d’Alapage était mise en prod, j’avais effleuré le sujet ici.

Il se trouve qu’Alapage s’est associé avec BuzzParadise pour une OP de buzz invitant une 100aine de blogueurs à tester leur service avec un bon d’achat de 30€ et en donnant un autre bon d’achat de 15€ à dispo pour animer l’éventuel post que l’on pourra faire à leur sujet. Idée simple et efficace. Je relaie donc. J’ai testé le service sans encombre, je n’insiste pas, j’en ai déjà parlé.

Donc, minijeu à 15€ :
Le premier qui me donne en commentaire le titre et l’auteur du morceau ci-dessous recevra le bon d’achat de 15€ par mail Asap.

Un sérieux indice sur imazine.fr dans une page cachée mais pas trop pour ceux qui ne connaissent pas
Autre indice : L’album est sorti début Juin

E-pub, Video, WebCulture, Webmarketing

Youtube Remixer : monter des videos directement sous Youtube

youtube remixer adobe premiere
Youtube Remixer, une appli online mise en place en partenariat avec Adobe.
C’est donc un nouvel outil online qui permet de réaliser des petits montages avec les videos que l’on a uploadé sur son compte Youtube :

Manipuler des séquences Youtube et en réaliser une nouvelle sur un timeline simplifié
ajouter du son
- ajouter des photos
ajouter des textes et des animations

Très intuitif, c’est un genre de Adobe Premiere light, le tout étant une promotion très intelligente de l’outil de montage de videos d’Abobe. Le tout est réalisé en Flash 9. Excellente idée de promotion, idée qui du reste est utile.

Via

Affiliation, E-commerce, User experience, Webmarketing

Amazon partenaires : des liens contextuels en mouseover

amazon liens contextuels programme partenaire 
Le programme partenaires d’Amazon permet depuis ce matin de créer des liens contextuels sur des liens produits. Vous survolez le lien et une petite fenêtre contextuelle s’affiche avec les infos produits qui vont bien, ainsi que la notation du produit par les clients d’Amazon.

il y a déjà bien d’autres exemples de liens contextuels informatifs comme IntelliTXT, mais ici, je leur trouve une valeur ajoutée complémentaire, la notation des clients d’Amazon apporte un vrai plus. C’est utile.
Les liens informatifs, j’avais fait un bref post sur IntelliTXT ou il y a le blog de Fred qui en parle mieux.

Blog, Buzz, Campagnes, Music, Webmarketing

Faithless Paranoïd, élégant dispositif multicanal pour Coca Cola

faithless-cocacola
faithless-cocacola
faithless-cocacola

Je dinais Mardi soir chez une amie, Virginie, responsable des RP pour Coca Cola France. On a parlé un peu du buzz que Coca a monté autour de la bouteille Faithless Paranoïd. J’avais vu passer la bouteille sur quelques blogs, trouvé très réussie mais n’avais pas vu le dispositif autour, ni le concept. J’ai jeté un oeil today, bien orchestré, très intéressant, très créatif.

Un concept, Coke M5
Le service marketing de Coca, au travers de son concept Coke M5 (cf site officiel de M5), a proposé à Paranoïd, un groupement de designers, animateurs & réalisateurs de créer une video autour de deux valeurs : l’optimisme et le positivisme.
De la réflexion est né le personnage de Mr. Néant, une silhouette sombre capable d’absorber des éléments négatifs et de les transformer en éléments positifs.

faithless-cocacola-paranoid

Une video Paranoïd
Réalisée par le Groupement Paranoïd et plus particulièrement par Sophie Gateau et François Vogel, la video est donc focalisée sur un perso, Mr. Néant qui positive le rien, le négatif en le colorant et en embellissant ce qui l’entoure. Video à découvrir ci-dessous si ce n’est déjà fait.


Une musique Made in Faithless
Un titre du groupe Faithless : I won’t Stop. Titre inspiré du concept M5, de la video et des personnages de la video.

L’objet de la promo : la bouteille Faithless Paranoïd
C’est donc une bouteille de Coca en Alu, lookée d’un design ravageur tout droit sorti de la video propulsée par Paranoïd.
La bouteille contient 4/5ème de Coca et 1/5ème de vide qui sera remplacé par l’alcool de votre choix, dans le night club de votre choix. Cette bouteille événementielle en série limitée, non rééditée, vise en effet les clubbers pour, d’une part augmenter ses ventes de 10% dans le monde de la nuit et travailler son image en surfant sur musique et tendance, bien en phase avec le territoire de la marque. La bouteille est lancée en France et sera dispo dans 400 Clubs, lancement français qui succède à l’Italie et la Belgique. A noter que la déco de la bouteille est imprimée avec un procédé spécial qui la rend réactive aux lumières blanches des clubs.

faithless-cocacola-paranoid

Les composantes du lancement en France, du buzz, que du buzz
– Pas de com média, que du buzz
– 1 site internet simple et sympa avec le matériel viral classique dont un outil de lookage intuitif de bouteille, très esthétique.
– 1 musique en téléchargement libre.
– 1 video en téléchargement libre (Ipod, Quicktime…) et déjà bien relayée sur Dailymotion, Youtube ou autres…
– 1 soirée RP au VIP Room de Cannes pendant le festival.
– 1 partenariat avec Itunes.
– 1 package pour les VIP avec 1 bouteille collector + 1 carte de 25 Titres Itunes offerts.
– 1 lancement dans les boites de nuit.
– 1 bouteille qui réagit à la lumière des clubs.

faithless-cocacola-paranoid

Pas mal, il y a des moyens c’est clair mais c’est très bien pensé à tous points de vue.
Belle démo d’un dispositif multicanal réussi.
Coca Cola se lance d’ailleurs tout prochainement dans le réseau social sur mobile, sa stratégie online est en marche et les budgets sont en très forte croissance. Lire à ce sujet l’interview de Michel Gotlib, (dir. Marketing/Commercial de Coca Cola France), par la JDN. Il y parle de la stratégie web de Coca en France.

Quand on voit Orangina qui s’embourbe avec Sup d’orangina, qui a du lui coûter un oeil du reste, on se dit que ça vaut le coup de bien se poser avant de lancer des projets online pour travailler sa marque.

faithless-cocacola-paranoid

Quelques liens pour le fun :
Web Agency : Argaunoten
Musique : Faithless
Video : Paranoïd
un article sur le sujet sur Kromotion
Interview Michel Gotlib, dir. Marketing de Coca Cola
Site Coca Cola France
Siet Coca Cola US
Site Coca Cola Corporate US

Click & Mortar, Convergence, E-pub, Gadgets, WebCulture, Webmarketing

Igotcha : un webpad wifi en accès gratuit dans les cafés

J’étais au Québec le WE dernier, très intense, excellent, nickel.
Pendant une acalmie, j’ai découvert quelquechose de vraiment sympa dans un café Montréalais : le Igotcha Wifi Media.
Mais qu’est-ce c’est ça ?

igotcha

Ce sont des bornes d’accès internet du type Webpads (Tablet PC minimaslistes), sans fil, WiFi, en accès libre et gratuit. Un service qui remplace à merveille le journal du café du coin, vraiment. Plus besoin d’amener son laptop pour chercher un wifi, tout est dispo sur place. (Si vous avez un Smartphone, vous vous en tapez, remarquez).

igotcha

Le modèle économique est basé sur la pub avec exposition du surfeur à des bannières de différents formats, des animations flash plein écran ou des videos, etc…, des exemples sur la version anglophone du site.
Les reportings détaillés des campagnes sont dispos online comme pour un site internet (ce qui a été vu, dans quel café, etc…). La cible est très qualifiée sur les cafés montréalais, c’est intéressant. Une double protection contre le vol avec un GPS intégré pour localiser l’engin qui ne peut d’ailleurs fonctionner que dans le café où il est mis à dispo, chaque café ayant un routeur Igotcha.

Le surf se fait sur un navigateur maison avec stilet, très simple et fonctionnel, j’ai pu regarder la composition du nouveau gouvernement en un rien de temps. Il y en a 2 à 4 par cafés, ils sont localisés sur des bases en chargement, posés et à dispo. Vous le prenez, ça marche, voilà…

igotcha

Mais le mieux c’est encore ce petit reportage sur IGotcha, video extraite de la revanche des Nerdz, une des émission de ZTele.
Montez le son, ça fait du bien !

Pour ceux qui ne sont pas encore accrocs du Smartphone.
Par ailleurs, IGotcha a d’autres projets interactifs urbains en cours, à voir sur la version anglophone du site.

E-commerce, User experience, Video, Webmarketing

Compulsion : interagissez avec la video

compulsion, cliquer une video
Compulsion permet d’intéragir avec une video en la rendant clicable et clicable avec précision : Vous définissez les zones clicables, soit un objet, un vêtement, un paysage & même une musique… et vous définissez des actions sur clic. Sur l’exemple proposé en home de Compulsion.tv les clics permettent d’ajouter les objets cliqués dans la liste située à côté de la video, top. De là à un panier d’achat, il n’y a qu’un pas.
Principe très intéressant & qui aura sans doute un bel avenir, les applications sont nombreuses.. La démo est cependant relativement peu intuitive dans le cas présent je trouve, le design de leur produit est un peu limite aussi, dommage.

Via Affiliate tip blog

E-pub, Multicanal, Réseaux sociaux, Webmarketing

BarbieGirls.com : une communauté pour les 7-12 ans

BarbieGirls.com : voilà donc la communauté que propose Mattel aux 7-12 ans, plutôt des filles, cela va de soi, & des filles qui aiment le rose aussi… C’est un peu un genre de vaccin contre le rose ce site, overdose garantie.
barbiegirls
Les filles qui s’inscrivent peuvent créer un avatar, le personnaliser, looker leur univers, gagner des Barbie Bucks, acheter des accessoires plus tendance avec ces bucks, rencontrer des amies, chatter, envoyer des mails, etc… Une communauté quoi.
A compter du mois de Juillet, les Barbie girls pourront acheter un lecteur MP3 Barbie qui leur permettra d’accéder à un niveau privilégié et de pouvoir élever un animal tamagochi like au sein de l’univers.
barbiegirls
Réalisé en full flash, le site est plutôt bien fait et la navigation intuitive pour les enfants. Après, on aime ou on n’aime pas le concept Barbie, c’est une autre histoire.
Le jouet étant délaissé de plus en plus tôt par les enfants au profit des nouvelles technos comme le MP3, le chat, le web, les textos, les consoles et bien sûr téléphonie, etc…, les fabricants de jouets ont intérêt à développer une présence relais online marquée. C’est ce que fait Mattel, de longue date d’ailleurs, mais ils semblent à propos vouloir maintenant surfer sur la tendance communautaire avec interactions offline.
barbiegirls
Les communautés pour les enfants et préados vont fleurir de tous côtés dans les prochains mois. Dans le domaine, Tipo fait figure de leader et de précurseur avec une belle avance mais de beaux projets communautaires sont en cours et vont venir combler des vides (surtout en France) sur la cible 7-12 qui est en attente d’interactions, d’échanges dans des univers ludiques.
Il y a comme des bruits de couloir ;)

Via AdvertBlog

E-commerce, King Jouet, Webmarketing

Vous êtes e-marketeur ?

Le souci avec les gens entreprenants finalement,
c’est qu’ils entreprennent… Emmanuelle, la responsable du Marketing online & de l’animation dans mon équipe se lance bientôt dans l’aventure de la création d’entreprise et c’est avec grand plaisir que je l’y encourage, même si je n’ai pas vraiment envie de la voir partir… J’aurais l’occasion de vous reparler de son projet que je vais suivre avec beaucoup d’intérêt !
Elle vous en présente les grandes lignes par ici.

Du coup, rebelote, Je recherche un e-marketeur pour nos deux sites marchands et notre programme relationnel ! Voila ci-dessous le profil du poste :

Notre E-Marketeur(se) ou Responsable Marketing On-line sera en charge de la mise en œuvre des plans de communication et d’acquisition clients online ainsi que de l’animation des sites Internet. Il ou elle sera en liaison directe avec moi. 

Gérer les campagnes de communication on-line :
• Elaboration de la politique de communication en ligne en cohérence avec la communication magasin et ses différents relais (print, presse, hertzien, TV…).
• Briefs créatifs et suivi de la réalisation des campagnes online par les agences, freelances ou interne.
• Responsable du respect des plannings et de la mise en ligne des campagnes.
• Coordonner l’animation et l’optimisation continues du dispositif de communication en ligne et ses relais magasin.
• Animer les différents leviers d’acquisition et veiller à leur cohérence : Affiliation, partenariats, shopbots, média, mots clés, référencement naturel.
• Toutes les actions de communication sont entreprises dans une démarche purement Click and Mortar.

Animer les sites Internet :
• Animation des mises en avant sur les sites de e-commerce, création d’opérations spéciales, d’événements en collaboration avec le service commercial.
• Création des opérations e-mailing et leur contenu.
• Animation du programme relationnel online (club-du-king).

Optimiser la présence en ligne :
• TB suivi performance.
• Bilans hebdomadaires et mensuels.
• Analyse du ROI et dynamisation des partenariats.
• Analyse du trafic et recommandation d’optimisation
• Optimisation du référencement naturel.

Qui êtes-vous ?
Vous êtes un vrai passionné de l’Internet et du E-commerce, un spécialiste. Vous avez au moins deux ans d’expérience au sein d’un acteur du web ou d’une agence interactive, profils juniors acceptés sous réserve de motivation et d’actions internet significatives (blogs, sites, assocs…).
Créatif, inventif et curieux des tendances & innovations, vous travaillez l’image de la marque King Jouet online.
Organisé et rigoureux dans la mise en place et le suivi de vos actions, vous piloterez votre budget en accord avec les objectifs fixés.
Vous avez l’esprit d’équipe et saurez être à l’aise avec les agences, les créatifs et les partenaires commerciaux.

Qui sommes nous ? Basée au pied des Alpes, à côté de Grenoble, Jouet Online est la filiale e-commerce du Groupe King Jouet, une filiale qui gère deux sites Internet marchands (king-jouet.com et jouetdiscount.com) ainsi que le programme relationnel pour les 165 magasins King Jouet du groupe. Filiale en forte croissance, Jouet Online a un double rôle : développer le canal e-commerce et celui de communiquer sur l’enseigne King Jouet et ses 165 magasins, une pure stratégie Click and Mortar.

 

Si vous êtes intéressé(e),
contactez-moi sur bchopin(at)gmail.com en m’expliquant vos motivations, le tout accompagné de votre CV.
N’hésitez pas à faire circuler l’annonce, c’est une exclu web.

(Je précise que ce poste est envisageable à horizon Septembre)

Search, Shopbots, Webmarketing

Froogle change de nom et devient Google Product Search

google product search

Google change le nom de Froogle qui devient tout simplement « Google Product Search« , plus simple, compréhensible par tout le monde et en phase avec le positionnement search, coeur de métier.

Etonnant que Froogle n’ai jamais percé & séduit malgré son intérêt mais il faut dire qu’il était assez austère et peu attractif. Pourtant gratuit pour les marchands et pertinent d’un point de vue résultats, il présentait/présente bien des avantages :
Vrai comparateur de prix – et pas positionneur de bon payeur :D
Fonctions de tri étendu (prix, relevance, réputation).
Recadrage par réputation du marchand.
Recadrages paramétriques : Prix, catégorie, marchand, note des marchands (réputation).

google product search

Si Google s’y acharne encore, c’est que les intérêts sont multiples avec entre autres :
Se faire une vraie place dans le marché des shopbots (ou guide shopping) et canaliser du trafic pour vendre du lien sponso aux marchands qui voudront se positionner sur un mot-clef. Le modèle de Google Product search n’est pas basé sur un coût au clic payé par le marchand. (le rêve).
Promouvoir le service Google Checkout et le populariser. Ici l’on a la possibilité bien positionnée de recadrer la recherche par ce critère et d’afficher uniquement les boutiques qui proposent Google Checkout.
google product search

Donc, rien de vraiment nouveau mais un repositionnement du produit pour un second envol et outre passer l’échec de Froogle qui n’a jamais séduit l’internaute. Est-ce que le service va être adopté par les consos ? Ce sera sans doute proportionnel à la promotion et à la contextualisation qu’en fera Google au sein de ses autres services, ce qu’il n’a pas vraiment fait pour Froogle.

google product search

Via Comparison Engines

Search, Video, Webmarketing

Nexidia : Pub contextuelle sur de la video

Voila une technologie prometteuse : l’analyse phonétique des vidéos & l’indexation des mot-clefs. La mise au point de cette techno par la société Nexidia permet d’ores & déjà deux applications :

1 - La pub contextuelle à côté d’une video en lecture.
Au fur & à mesure que vous regardez une video en ligne, la pub contextuelle, de type Google Adwords par exemple, se met à jour. On ne se base plus uniquement sur le titre mais sur le contenu de la video, percutant, pertinent.
A voir, la démo dans la première partie de la video ci-dessous.

texte video analyse pub contextuelle

2 – L’indexation automatique des videos pour chapitrage
Les videos sont analysées d’un point de vue phonétique et un chapitrage par mot-clefs est alors possible. Cela donne donc la possibilité de chercher dans une video, très très prometteur. Le site de la chaîne 11Alive.com utise cette techno, vous pouvez tester. Accessible sur la home de 11Alive, dans le cadre Video Now.

texte video analyse pub contextuelle

A voir ci-dessous une demo video du produit par Drew Lanham, président de Nexidia. Video réalisée par Robert Scoble.

Blog, Buzz, Services, Webmarketing

Badiliz

balidiz

Badiliz, c’est le 1er site de petites annonces ciblé 100% femmes. Vous avez, enfin vous les femmes, la possibilité de déposer une annonce gratuitement & en quelques clics ou de consulter des annonces de vente, d’achat, de proposition de services, yep mais pas seulement puisqu’il y a également des articles proposés par la communauté. La déco, les enfants, le multimedia, la mode…

balidiz

Le service est proposé par 3 femmes : Cécile Moulard, Isabelle Bordry et la célèbre Orianne Garcia, une brune, une blonde & une rousse. Lancé il y a peu de temps, le site ne bénéficie pas de communication ou de RP particulières pour le lancement mais plutôt d’un buzz « silencieux » au travers de mails ciblés sur des femmes internautes &/ou blogueuses, des mails bien sentis & personnalisés signés Orianne Garcia qui ont toute lattitude à créer de la légitimité autour de Badiliz.
A voir si le bouche à oreille prend bien & si l’adhésion au service se concrétise. Le concept est très sioux en tout cas.

E-commerce, Mac, screencast, User experience, WebCulture, Webmarketing

la Haute Société – Screencast#1

J’avais pu avoir une belle idée du talent ++ de la Haute Société avec la découverte d’un site événementiel réalisé sur la fin d’année pour les Galleries Lafayette.
Alors, pour résumer, ce sont des tueurs comme on dit dans le milieu de la créa, des tueurs yep, mais des tueurs modestes et bien sympas.

la haute société - agence de communication interactive

J’ai eu la chance de croiser l’équipe de la Haute Société dans la vraie vie la semaine dernière avec un bon moment passé avec Christophe Bernard (DG & co-fondateur) & Emilie Bertherat (resp. Com, que je connais depuis plus longtemps). La Haute Société est une agence de communication interactive bouillonnante d’idées dans l’air du temps, décalées & pertinentes avec une qualité de mise en musique internationale. C’est puissant, des tueurs je vous dit ;)

Pour illustrer ce post, je me suis amusé à faire un petit ScreenCast d’une de leur réalisation à la frontière de l’e-commerce : Rossignol Fashion. En image compressée ci-dessous (ou par ici pour une meilleure qualité)

A 1 clic du panier…, un site à la fontière du e-commerce
Flannerie interactive avec visionnage de défilés de mode Rossignol
– Vous pouvez faire des shoots des mannequins qui défilent
– Vous pouvez ensuite visionner les fiches produits des vêtements que vous avez photographié.
Interactivité au service de la marque mais aussi du visiteur
– Dommage que l’on ne puisse ajouter au panier ou accéder à une liste de PDV, dommage que le service com de Rossignol n’ai pas le e-commerce en tête dans sa démarche de com. Le résultat pourrait être percutant.

rossignol castelbajac

Où l’interactivité est au service du client qui se prend à flanner et peut acheter dans la foulée au sein de ce type d’interfaces.
Je trouve que c’est un bon complément événementiel d’un site de e-commerce, cela permet de flanner au coeur d’une collection et d’yprendre plaisir sans quitter pour autant l’idée de faire du commerce.
Allez faire un tour surle site de la Haute Société, la démo video en intro est très bien faite.
A suivre…

E-commerce, Softs, User experience, Webmarketing

Shopping nouvelle génération avec Otto & WPF

Une nouvelle expérience de shopping online avec cette Rich Desktop application (comme les nomme Fred Cavazza) découvert grace à Michaël, actuellement en expérimentation active dans le domaine du WPF .
Cet exemple très convainquant a été réalisé par le site de e-commerce allemand Otto et permet de naviguer dans un catalogue produit, de jouer avec les fiches et les produits, de jouer avec les assortiments, de tester les vêtements sur un mannequin pour les coordonner et permet même de passer des commandes ! A tester !

Ci-dessous, quelques captures d’écran pour une présentation résumée des fonctions principales:

Navigation dans le catalogue.
C’est l’activité de base. On fait défiler de façon linéaire le catalogue produit, des photos d’ensembles dans le cas présent.
Si je clique sur un ensemble, les fiches produits de cet ensemble viennent se positionner au 1er plan. 4 fiches dans l’exemple ci-dessous. Diverses actions sont possibles comme indiqué dans le bas de la capture. L’accès aux fonctions se fait en cliquant sur les icones du bas d’écran.
otto
Jouer avec la fiche.
La fiche produit se retourne en flip/flop (façon config widget sous mac) pour voir plus d’infos et d’autres photos, voir le descriptif et pouvoir ajouter au panier. Certaines fiches proposent un bouton video qui une fois cliqué positionne en arrière plan une video demo du produit. Ici des défilés de mode.
otto
Le panier
Etape intermédiaire classique avant sortie de commande. Simple et graphiquement sympa.
otto
Essayer les fringues.
C’est la fonction qui me plait le plus. Super bien pensé. Vous pouvez ajouter certains produits à un pseudo « panier » qui permettra ensuite de faire des essayages sur une photo de mannequin par simple drag and drop. Vous avez donc accès à une zone dédiée à cette fonction et vous pouvez assembler les habits comme vous le souhaitez pour vérifier la cohérence des ensembles. Vraiment la fonction de cross selling qui tue, la tentation est à son comble.
otto

Pour le moment, c’est une peu « bridé » comme utilisation puisque :
– il faut .Net 3 pour faire tourner l’appli
– il faut windows (pas forcément Vista)
– il faut limite un Cray pour faire tourner l’appli, c’est très gourmand en ressources et on ne profite pas facilement de l’animation, ça rame.

Le multiplication de ce type de super « catalogues » événementiels donnant la possibilité de passer l’intégralité des commandes est certaine. Il y a une vraie valeur ajoutée d’un point de vue navigation pour certains types de produits et notamment les vêtements comme dans le cas d’Otto. On voit le produit, il est démontré de façon multiple & on peut « jouer » avec.

Pour illustrer ces applis hors navigateur, on peut citer également Iphoto6 par exemple qui dans un autre style permet de se composer des livres & albums photos et d’en passer commande auprès d’Apple sans passer par un site internet, testé et approuvé ce Week-end d’ailleurs (plus simple et plus rapide qu’un photoways ou mypixmania).

J’ai l’impression que WPF va nous amener son lot de surprises de ce point de vue.
A suivre.

E-commerce, User experience, Webmarketing

Vertbaudet V3

vertbaudet
Le nouveau site de Vertbaudet est en ligne.
Une Belle dispo 1024 et beaucoup de caractère pour cette belle version qui remplace avantageusement la précédente qui était vraiment bridée par une plate-forme technique mal adaptée.

La marque online préférée des toutes jeunes mamans travaille très bien son univers et met en scène ses produits de façon très sobre et claire. Mix de flash & d’illustrations soignées, l’ensemble est très esthétique, bravo aux graphistes & DA, c’est réussi.
vertbaudet
Le process commande n’est pas top innovant mais il est efficace.
Les incentives sur augmentation du panier, cross selling, incentives sur les moyens de paiement, la livraison & le petit cadeau sympa au moment du récap commande sont très bien pensés. On évite bien la rupture et la fuite du client. Ils sont vraiment calés de ce point de vue.
Les éléments qui rassurent sont bien positionnés sous la zone de contenu, en bas de page, de façon bien visible sous la forme d’icones avec une impression de label, bien vu. A noter la volonté de ne jamais scroller verticalement, toute l’offre reste visible à l’écran en format 1024, c’est bien vu & agréable à surfer. Un parti pris original dans un contexte où tous les sites marchands tendent à scroller sur 2 écrans dès la home, pas bête.

Globalement, un site très bien vu d’un point de vue image de marque avec une maitrise du marketing direct indéniable. Tous les leviers sont rodés et très bien exploités. Modèle à suivre. Par contre, le site ne profite pas forcément, pour le moment, de la meilleure ergonomie qui soit et des petites innovations techniques qui manquent un peu. Le site est partiellement optimisé pour le référencement naturel, mais ce n’est pas l’extase, c’est dommage.

Très belle version en tout cas
(dommage qu’ils vendent du jouet ;) )

Click & Mortar, E-commerce, User experience, Webmarketing

noël de rêve


Très belle boutique de Noël pour les Galeries Lafayette qui nous proposent un site e-commerce événementiel réalisé avec talent ++ par la Haute Société.

Un site de e-commerce qui va d’un moteur d’idées de cadeaux proposé par une fée animée, à des sélections de produits et des minifiches produits et le tout en full flash avec de superbes animations.
A découvrir si pas vu encore.

L’univers est très agréable, très valorisant pour les cadeaux proposés & l’enseigne. Les Galeries Lafayette ont toujours abordé Noël avec beaucoup de style. On ne va plus maintenant découvrir leurs vitrines de Noël en flânant dans Paris mais directement sur leur site, on prendra rendez vous chaque année. Ils ont bien sû retranscrire l’esprit de leurs fameuses vitrines.

Via Sébastien Joguet

Shopbots, User experience, Webmarketing

i like.com

like.com est un comparateur de produits qui va plus loin que le prix en terme de service : il guide de façon plus intuitive & se positionne plus près de l’affect du chercheur d’info en surfant sur ses goûts.

Il donne en effet accès à sa base produit sous un autre angle que les Kelkoo like orientés principalement prix, il propose des fonctions de recadrage orginaux basés sur la forme & la couleur ; on est ici dans le domaine du goût, de l’affect, une belle valeur ajoutée pour like.com.
 
Un peu bidon au premier abord du fait des produits en base qui sont très kitch, le shopbot révèle ses talents dans le concret, dans ses résultats de recherche. Le point de départ du concept est très people : on part d’une photo et d’un accessoire qui plait sur cette photo, on zoom dessus, on recadre et on retrouve l’accessoire et ses copains dans une liste de résultats, ensuite libre à soi de recadrer encore et d’affiner en fonction de ses goûts et des couleurs.
 
Possible de recadrer sur une forme comme sur l’exemple ci-dessus ou bien des couleurs avec l’outil ci-dessous. L’outil couleur est assez incroyable, on retrouve des tons très précis. A tester sur les sacs. 
 
On peut donc recadrer les résultats en live, (fontion slider Ajax), sur différents critères : couleur, forme, prix (!), motif et tout cela en fonction de son goût qui, rapellons le, est le point de départ du service (Like !).

Très intéressant et préfigure le futur des moteurs qui ne peuvent aujourd’hui se contenter du prix comme élément d’attrait, il faut d’autres pistes bien plus visuelles. Bel axe de conquête. I like like.
(manque peut être un design un peu plus soigné, là, c’est un peu light)

Le site de Like
le blog

Search, Webmarketing

google co-op : ton google


 

 

 

 

Google lance Google Co-op, le moteur de recherche sur mesure et coopératif qui vous permet de chercher au sein de sites définis et de définir votre propre moteur. MSN et yahoo proposent déjà ce service nmais ici google va plus loin.

Comme toujours le service est très simple à mettre en oeuvre :
- On créé sa liste de site concernée par les requêtes.
- On peut injecter la liste directement avec un fichier OMPL ou autre.
- On défini le look des résultats avec intrégration de logos, couleurs, liens.
- On peut faire collaborer qui on souhaite (Co-Op).
- On peut faire  l’argent et intégrer ses propres adsenses dans les résultats.
- On peut récupérer le code pour insérer le moteur où on le souhaite.

C’est ici pour s’inscrire.
La home du moteur de test imazine est ici
A tester ci-dessous sur quelques blogs

Ca va faire un carton


Via

E-commerce, Search, User experience, Webmarketing

Moteur du e-commerce

La recherche sur le Net, c’est un réflexe & ça va bientôt devenir inné d’ailleurs si ça continue…
C’est la porte d’entrée principale dans l’internet : j’ai quelque chose en tête -> où est-ce rangé dans ces milliards de page -> j’ai trouvé, merci Google.
Le réflexe de la recherche est donc ancré dans l’esprit de l’internaute qui va décliner ce réflexe sur tous les sites dont les sites de e-commerce.

Mais voila, la recherche sur les sites marchands n’a rien de googlesque, l’expérience est souvent décevante, les résultats retournés par les moteurs des sites étant très inégaux et binaires. Ce sont des requêtes de base de données basiques qui vont chercher le mot recherché par les visiteurs dans le libellé, le descriptif, etc… dans les champs existants avec une règle : je trouve / je ne trouve pas la séquence extacte. Donc pas de gestion de l’orthographe, des synonymes, pas de sémantique…
Il faut admettre que le résultat des recherches est en général pitoyable  et ne répond pas du tout à l’exigence des internautes habitués à de très bons résultats.

Il y a des alternatives « légères »:
Associer manuellement des Mot-clefs aux produits pour élargir le champ de recherche, jouer avec les synonymes et fautes d’orthographe dans ces mot clefs, travail sur les libellés par exemple dans le but d’améliorer la pertinence des réponses. Mais dès que l’on dépasse un certain nombre de réfs produits, ça devient ardu d’un point de vue humain, c’est beaucoup de travail et du reste ça ne fait pas non plus papa/maman.

Il y a les alternatives « lourdes » :
Installer parallèlement au site un moteur de recherche tiers adapté au e-commerce, pour que la recherche elle même devienne un réel moteur de transformation, pour que les visiteurs trouvent ce qui les intéressent le plus rapidement possible.
Ces alternatives se nomment (pour les plus connues en France) : Sinequa, Antidot et Exalead.

A quoi servent ces « moteurs de recherche clefs en main » :
Ils permettent d’une part, (je m’intéresse ici aux site de e-commerce), d’améliorer considérablement la pertinence des résultats suite à une requête d’un visiteur. Ici la réponse ne sera pas binaire mais prendra en compte de nombreux critères pour hiérachiser les réponses et être le plus proche possible de la demande. Les réponses parasites d’un moteur classique vont être écartées. Ajoutons à cela des outils (interprétation d’orthographe, interprétation phonétique (j’te kif tro), dicos de synonymes, lexiques métiers…) et le tour est joué. (je résume grandement, c’est une honte !, allez voir sur les sites des prestataires pour plus d’informations)

Fonctionnellement pour le marchand, ça donne quoi ?
La technologie mise à disposition du marchand va indexer toute sa base produit et l’organiser suivant ses propres règles. Le marchand va diriger les requêtes du champ de recherche de son site vers la technologie du moteur qui va renvoyer le résultat de cette requête sous la forme d’un flux XML. Flux XML qu’il est alors aisé de reconstruire dans une page de résultat puisqu’il contient toutes les informations nécessaires.

Le résultat de la requête c’est quoi ?
Ce sont des produits bien sûr mais aussi des catégories, des produits associés (cross-selling) et des fonctions d’affinage de résultats en fonction de critères produits.

Pour résumer, un résultat de recherche pertinent, c’est c’est un gain de temps pour le visiteur, du confort et de la fidélisation mais aussi de la transformation -> j’ai trouvé ce que je cherche. 
On s’oriente ici vers du conseil, de l’ouverture de catalogue contextuelle et du cross selling. C’est tout bénéfice pour le client et le marchand.
et pour l’éditeur du moteur accesoirement :)

Le réflexe de la recherche est bien réel depuis des années et le besoin de pertinence dans les résultats va croissant et nombre de sites vont venir à ces technologies de recherche plus abouties. on arrivera peut être un jour à ça.
Ce qui est étonnant d’ailleurs c’est qu’il y a peu de références e-commerce chez les 3 acteurs cités plus haut.

Une question d’ailleurs : est-ce que vous connaissez d’autres technologies de recherche adaptées aux sites marchands ?

User experience, Webmarketing

Déshabiller un site

Qu’est-ce qui reste lorsque l’on enlève le texte, les images, les icones… il reste des boites, des couleurs et des colonnes…

zoning - déshabiller - site

Cliquez et allez découvrir ces sites nus, les reconnaissez-vous ?
Ne lisez pas l’url avant de finir la navigation
ce sont des sites US, donc certains ne sont pas forcément parlants pour nous mais dans l’ensemble l’exercice est intéressant.

Très intéressant donc de voir comment la structure même, l’organisation, le jeu des lignes et la forme des onglets participent à la perception de la marque et à sa mémorisation.

Via l’excellent blog de SwissMiss