Browsing Category

User experience

E-commerce, User experience, Video

E-commerce & video : J.Crew met en scène

j.crew video e-commerce
J.Crew est une marque US de vêtements distribués dans son propre réseau de boutiques. La marque a un positionnement haut de gamme.
Le site marchand de J.Crew a pris le parti d’introduire la collection de la saison en video et dès la home. C’est un début puisque les entrées sur la dite collection se font par des chemins qui mènent à d’autres videos ou des présentation mélées de flash et de video, comme c’est le cas pour la J.Crew Collection par exemple.

j.crew video e-commerce

La video et les animations flash servent la collection en accord avec le positionnement. L’image de la marque prédomine et ici la video dès la home passe bien, ce n’est pas un frein ni même perturbant. Les pages interactives sont bien situées et apportent une valeur ajoutée. Si l’on souhaite accéder directement aux vêtements, on passe par la segmentation du haut, on a le choix.

j.crew video e-commerce
Tout le site est orienté look, ensembles, mises en scène. Tout est fait pout tenter le visiteur sur des ensembles et non pas seulement sur des vêtements à l’unité. Une sorte d‘upselling visuel en quelque sorte. A parcourir, ça donne des idées, même si la segmentation peut sembler discutable quand à elle.

Design, Mac, User experience

L'Apple appeal

apple leopard dock
Juste un mini mot sur la Keynote du jour que j’ai pu suivre d’un oeil via le Twitter de Unlimacted.

Tout d’abord, un nouveau site tout neuf pour Apple US qui met en scène le prochain Leopard pour nous le faire découvrir plus en avant. A découvrir.

Ensuite, une image du desktop ci-dessous, avec un dock qui joue en profondeur avec la 3D et s’amuse avec les animations et un nouvel objet : le stack. Un stack ou répertoire transitoire qui permet de grouper à la volée des objets que l’on souhaite garder sous le coude ou des fichiers que l’on vient de télécharger. Pas mal pensé, la video démo par là.
Nombreuses fonctions à découvrir et du neuf aussi côté browser puisque Safari est dispo sous Windows. A suivre…

Un très beau site à surfer pour le fun, vraiment soigné.

apple leopard dock

Affiliation, E-commerce, User experience, Webmarketing

Amazon partenaires : des liens contextuels en mouseover

amazon liens contextuels programme partenaire 
Le programme partenaires d’Amazon permet depuis ce matin de créer des liens contextuels sur des liens produits. Vous survolez le lien et une petite fenêtre contextuelle s’affiche avec les infos produits qui vont bien, ainsi que la notation du produit par les clients d’Amazon.

il y a déjà bien d’autres exemples de liens contextuels informatifs comme IntelliTXT, mais ici, je leur trouve une valeur ajoutée complémentaire, la notation des clients d’Amazon apporte un vrai plus. C’est utile.
Les liens informatifs, j’avais fait un bref post sur IntelliTXT ou il y a le blog de Fred qui en parle mieux.

Click & Mortar, E-commerce, Multicanal, Music, User experience

Abercrombie : la classe américaine


Abercrombie est un réseau de boutiques US qui dispose d’un site de vente en ligne, site qui a été refondu récemment et qui devient un référence du genre. J’ai déjà craqué lorsque je suis allé voir la boutique de NY, très belle offre. C’est d’ailleurs une des boutiques de prédilection de Patrice qui en a déjà parlé plusieurs fois et qui nous prépare son Guide Shopping maison.

Bref, l’approche online de la recherche produit est remarquable dans le cas du site d’Abercrombie. Elle a été appréhendée d’une manière atypique qui sert vraiment la marque et la navigation. Le plus simple et d’aller y faire un tour et de surfer dans les segments.

Pour résumer, la navigation est en proportionnel mais partiellement seulement, les produits occupent toute la fenêtre que vous leur mettez à dispo en largeur (ci-dessus une capture faite sur un 24″, idem ci-dessous)

La navigation dans les produits se fait en slidant un curseur horizontal.
Cf capture ci-dessous.
 
 
 

On est immergé dans le produit, même au niveau des fiches sélection puisque les photos ont la taille de photo de fiches produits  (260×260).
La visualisation des différentes couleurs d’un modèles sans recharger la page est un réel atout.

Technologiquement, pas de flash mais des soupçons d’Ajax judicieusement placés au niveau de la segmentation ou au niveau des fiches produits (ajout au panier par exemple). Vous noterez d’ailleurs aussi la petite animation quand on ajoute au panier, je vous laisse apprécier. La rigueur est dans le détail. Le checkout est également très bien fait avec des boutons de validation qui sont également des boutons d’information (bouton animés une fois cliqués), très bonne idée.
A noter également une playlist qui correspond à la radio diffusée en magasin.
 
De très bons exemples à suivre
L’interface riche bien étudiée et très efficace.
Bien adaptée à l’univers de la mode pour cette marque qui n’a pas à faire ses preuves d’un point de vue image.

E-commerce, User experience, Video

Cicatriz : des fiches produit video

cicatriz - fiches produit video

Cicatriz.se
par l’agence Mocoro.
Un site de e-commerce en full flash, (encore un !), et cette fois ci avec des videos en lieu de photos.
Descriptif produit minimaliste, 1 look en video, zoomable, 1 prix, choix de la taille, stock dispo, 1 bouton ajouter au panier & voilà.

cicatriz - fiches produit video

Pour la petite histoire, sur la home, avec la molette de la souris, vous pouvez survoler tous les mini films les uns après les autres, bien vu.
Le process commande est full flash également avec panier orienté cross selling proposant des videos de démo T-shirts qui se succédent. Bien pensé, bien adapté au t-shirt, un produit pour lequel il devient franchement duraille d’émerger.

L’utilisation de la video pour démontrer le produit, on l’a vu apparaître sur certains sites marchands sous forme de WebTV, du genre de celles de Cdiscount ou Pixmania, webTV qui semblent d’ailleurs avoir été abandonnées dans ces 2 cas. L’utilisation est ici plus simple dans le cas de Cicatriz, on voit le produit en situation et on arrive à mieux le matérialiser, intéressant.

Via AdvertBlog

E-commerce, Multicanal, Référencement, User experience

ShopLeCoq : l'e-commerce s'habille en flash

e-commerce coq sportif

Découvert sur le blog du Capitaine Commerce, ShopLeCoq est le nouveau site de vente en ligne du Coq Sportif, site flashé par l’agence Uzik.

Le Coq Sportif travaille sur sa marque et fait évoluer son positionnement vers le haut de gamme. La présence de la marque sur Internet est très marquée avec un site central dans l’air du temps et des sites satellites sur le tennis, deux sur le rugby (l’autre), et un sur la marque L’ombre du zèbre, nouvelle marque que le fabricant veut positionner.

L’arrivée d’un site marchand vient compléter le positionnement online avec une volonté marquée de promouvoir 3 gammes : L’ombre du zèbre, Toile de Jouy et rétro tennis qui semblent être donc au coeur de la stratégie.

Le site en flash démontre l’intention première de la marque de valoriser ses produits et de donner envie. Ici, ce n’est pas du e-commerce que pour l’e-commerce, on est dans l’affect. Le site reste néanmoins assez sobre d’un point de vue créa, il est actuel mais sans extravagance, sans doute lié au territoire de la marque.

e-commerce coq sportif

Même si l’on travaille ici la marque, flash est néanmoins très bien utilisé par Uzik qui sort un site très réussi d’un point de vue expérience. Rien de révolutionnaire dans la navigation mais c’est bien mené, élégant, précis, précis comme l’ensemble de leurs réalisations d’ailleurs. Une gamme très facile à parcourir avec par exemple tous les modèles d’un même type de produits accessibles depuis la fiche produit, en plus clair et avec un exemple, vous avez accès de la fiche produit d’un polo à tous les autres polos par exemple. Le fil d’Ariane est présent et permet de rebondir dans la gamme.

e-commerce coq sportif

A noter la prise en compte du référencement qui est bien sentie sur ce site full flash. Chaque fiche, segment est linkable et donc par extension crawlable par les moteurs je suppose. (édité) Et bien, non, c’est le niveau 0 du référencement, cf commentaires (édité)
A noter que le clic droit permet de mettre copier l’url, voir son compte, voir le panier.

Un site efficace, bravo à Uzik !

Blog, Services, User experience

Technorati, un nouvel habillage graphique


Je viens d’ouvrir Technorati pour découvrirun nouvel habillage que je trouve esthétiquement très réussi. J’aime bien l’idée des tags qui défilent sur la Home, donne l’idée des news qui tombent en permanence, ça ajoute quelquechose. Allez vite jeter un oeil !

Au premier coup d’oeil, on retrouve les mêmes fonctionnalités, sensiblement le même zoning, l’ergonomie n’est donc pas déroutante, c’est quasiment la même chose. Design efficace et très sympa, réussi.

E-commerce, Services, User experience

browse the matrix

My-Wardrobe.com vend la mode, une mode féminine qui va des vêtements aux accessoires en passant par les chaussures. Nous sommes ici typiquement dans le domaine de l’achat d’impulsion et My-Wardrobe propose à ses visiteuses bien des modes de surf pour l’inciter à passer commande.
 
On peut shopper par designer, par catégorie (chaussure, vêtements, accessoires, …) ou encore par nouveautés mais il y a une fonction qui sort du lot et qui est particulièrement efficace, c’est la fonction Browse.

La capture ci-dessus synthétise l’intérêt de Browse.
Avec cette fonction, on a accès à une page proposant une sélection de produits sous forme de miniatures un peu éparpillées, ces miniatures proposent 3 fonctions :

  • Un mouse over sur la miniature affiche l’image zoomée sur la droite
  • Un clic sur la loupe ouvre la fiche produit
  • Un clic sur l’icone View permet de recharger une sélection de produits similaires à celui que l’on a cliqué, similaire dans le look, la forme, la texture ou la couleur.

Excellente navigation transversale qui apporte une grande valeur ajoutée et permet de trouver des produits que l’on n’aurait jamais découvert autrement. La catégorisation des produits va ici plus loin que la segmentation et que les tags classiques, on est ici sur un mode de surf intuitif proche de celui de like.com (cf post ici). 
 

C’est la société Britanique Pixta qui est derrière cette solution de navigation visuelle et intuitive. Pixta stipule que seulement 10% d’un catalogue online est accessible et que le rôle de leur moteur est de rendre accessible les 90% restant. Même si la proportion reste bien exagérée de mon point de vue, leur objectif est clairement le bon, il faut rendre les produits les plus visibles, les plus accessibles possible, My-Wardrobe y arrive très bien sur son site.

E-commerce, Services, User experience

Emob alive !

emob

Ca y est, les images parlent d’elles mêmes, ça surfe sur Emob.
Tutoriaux videos avec positionnement tarifaire intelligent. Je vais charger un tutorial pour connaître un peu mieux le style. En tout cas, niveau design et ergo, j’aime beaucoup, du style et du talent avec une simplicité qui me plait bien.
Belle aventure en tout cas, belle mise en prod après deux ans de travail, le résultat est superbe. Félicitation à toute l’équipe !
A lire, le post de Nicolas sur la naissance de ce baby de 22 Go, très sympa. Pour avoir vécu des mises en prod après de longues période de travail (pas aussi long), je perçois ce qu’ils doivent ressentir.

emob

Services, Shopbots, User experience

Tripbase : tatouillage de voyage


 
Tripbase est un joli mashup vous proposant de trouver votre prochaine destination de voyage en fonction de vos goûts. 5 critères au départ, 5 choses qui vous attirent ou vous répulsent dans un voyage : NightClubbing, Dîners, Shopping, Nature ou encore centres d’intérêt culturels. Vous réglez l’importance que chacun de ces points a pour vous, cf ci-dessous, et vous lancez la moulinette en cliquant le bouton bleu.

Les résultats de votre requêtes s’affichent en liste des villes les plus en phases avec vos attentes. Vous pouvez maintenant affiner votre recherche en modifiant les critères de départ et avez maintenant accès à d’autres critères en vue de planifier votre voyage, date de départ, temps, saison touristique, continent, etc…
 
Chaque ville est clicable et vous avez accès à une fiche ville synthétique condensant les points clefs d’aide à la décision dans ce type de réflexion (Temps, saison, coût de la vie, centres d’intérêt, photos…) et des liens vers des guides connus (LonelyPlanet, etc…). Les données viennent de Travel Wiki, les photos de Flickr, etc…

Très intuitif et bonne ergonomie, ce qui pêche un peu, c’est comme toujours sur les services qui démarrent, c’est le contenu qui manque un peu de largeur et de profondeur. Mais ici, bon potentiel globalement, c’est utile.

E-commerce, User experience

Travellers Chic par la Haute société

travelerres chic
la haute société

La Haute société vient juste de réaliser un nouveau site événementiel pour les Galeries Lafayette : Travellers Chic. Le célèbre Flâner® s’exprime ici complètement avec une navigation mixant animation video, images de synthèse vraiment bien senties, mise en ambiance, fiches produits simples et interactives, à découvrir d’urgence ! J’avais beaucoup aimé leur précédente réalisation pour les Galeries Lafayette, voilà un beau doublé. Un beau site événementiel avec intégration douce de l’e-commerce. Une agence à suivre de très près.
travellers chic navigation
travellers chic navigation

Moi qui adore l’Inde, je trouve certaines photos vraiment exceptionnelles, Le rajpouthe à lunettes me fascine.

E-commerce, User experience, Video, Webmarketing

Compulsion : interagissez avec la video

compulsion, cliquer une video
Compulsion permet d’intéragir avec une video en la rendant clicable et clicable avec précision : Vous définissez les zones clicables, soit un objet, un vêtement, un paysage & même une musique… et vous définissez des actions sur clic. Sur l’exemple proposé en home de Compulsion.tv les clics permettent d’ajouter les objets cliqués dans la liste située à côté de la video, top. De là à un panier d’achat, il n’y a qu’un pas.
Principe très intéressant & qui aura sans doute un bel avenir, les applications sont nombreuses.. La démo est cependant relativement peu intuitive dans le cas présent je trouve, le design de leur produit est un peu limite aussi, dommage.

Via Affiliate tip blog

Affiliation, E-commerce, Rss, User experience

amazon, les tags et le rss

 

Sur Amazon.com, l’interaction avec les visiteurs et les clients est une réalité depuis longtemps : laisser un commentaire, noter un produit, wishlist… et la possibilité aussi à tous ceux qui ont un compte d’associer un tag aux produits. Cette association d’un tag permet une navigation transversale en dehors de toute notion de segmentation et orientée consommateurs, vraiment fort.

A cette notion de Tag, Amazon vient d’accoler une fonction RSS qui permet de suivre sans se rendre sur le site l’actu des produits liés à ces tags, le tout paramétrable très simplement pour obtenir un flux sur mesure.
Ici l’url se compose d’une partie commune suivie du Tag + paramètre, des exemples ci-dessous.

1
www.amazon.com/rss/tag/India/new 
2www.amazon.com/rss/tag/india/popular
3 – www.amazon.com/rss/tag/india/recent 
4www.amazon.com/rss/tag/india/recent?lenght=100 
5www.amazon.com/rss/people/AJM38DLD0P3H8/products  

1 – Produits tagés India pour la 1ere fois.
2 – Les plus populaires tagés India.
3 – Ceux qui ont été tagés le plus récemment.
4 – Idem mais limité à 100 produits.
5 – Ceux qui ont été tagés par une personne, AJM… étant son ID.

Les utilisations sont nombreuses puisqu’elles concernent non seulement l’utilisateur lambda qui peut ainsi suivre l’actu des produits sur ses centres d’intérêt, mais il concerne aussi l’affilié qui veut mettre en avant des produits Amazon sur son site/blog. Il a maintenant un outil de plus pour animer les espaces de promotion. La catégorisation par Tag simplifie l’approche produit et il devient possible de proposer une offre produit contextuellement en se basant sur cette notion de tag. Les utilisations sont multiples et simples à mettre en oeuvre.

Amazon est décidémment incontournable pour tout ce qui touche aux innovations e-commerce. Incroyable de voir la richesse sur la version américaine. Chaque fois que j’y retourne, je découvre de nouvelles fonctionnalités.

La mise en avant de cette fonction RSS reste cependant encore discrète sur Amazon, le souci résidant au niveau de la compréhension de la notion de flux RSS pour le grand public, c’est très utile mais un peu étanche pour le nouveau venu. En revanche, le fait qu’on les retrouve sur un site comme Amazon, le leader, amorce le changement de masse, ça va rentrer dans des usages de tout le monde, surtout avec la montée en puissance de Vista où l’agrégation est simplifiée.

Via I Feed Good !
L’explication du concept par Amazon
Un nuage de tags

E-commerce, King Jouet, Search, Shopbots, User experience

e-commerce & futur

Alain Steinman du JDN m’a demandé de faire une petite tribune sur une vision du e-commerce dans le futur. J’ai donc essayé de faire un petit post sur le sujet en me focalisant sur les évolutions potentielles des moteurs des sites marchands et sur les catalogues interactifs et autres interfaces qui boostent le plaisir du surf. C’est en ligne sur le JDN ici mais je le poste ici aussi du coup, vu que c’est moi qui l’ai écrite, hein.

 

So,

A l’heure où la hype est au Web 2.0, quand on regarde le shopping en ligne en France, on a parfois l’impression que nos bons vieux sites marchands sont restés bloqués dans un état 1.0.

Le site web 2.0, dans sa définition la plus courante, est focalisé sur les utilisateurs, il cherche à tout prix à leur amener la meilleure expérience de navigation, un service utile, simple et addictif. Le site marchand 1.0 lui, s’est attardé sur des contraintes techniques, sur le respect d’un standard de navigation et la mise en place d’une segmentation produit hiérarchisée, ce qui fait qu’au final, il a un peu oublié ses propres clients.

Pour moi, le futur des sites marchands est dans l’amélioration de l’expérience utilisateur justement, dans le confort, le plaisir et la simplicité d’utilisation que nous serons capables d’apporter à nos clients. Les fonctions de recherche intelligentes ou les catalogues interactifs sont de bons exemples de ces fonctions du futur, un futur pas si lointain d’ailleurs.

Je cherche donc je trouve

L’influence de Google sur l’approche que chacun a du web est incroyable, la façon de naviguer sur les sites en est changée et il en va de même sur les sites de e-commerce. Je veux quelque chose, je le formule, je clique, je trouve… Les notions d’intelligence artificielle, de pertinence des réponses, de temps réel sont du reste des acquis pour les internautes, leur niveau d’exigence est devenu élevé.

Dans ce contexte, le moteur de recherche d’un site marchand doit devenir le vendeur du site, le reflet du conseil d’un spécialiste, comprendre les attentes de son visiteur, les interpréter et lui amener ce qu’il désire : un produit précis, un type de produit, une idée cadeau pour une personne précise, dans un budget précis. Le moteur n’a donc d’autre choix que de gagner en intelligence et d’aller plus loin que la simple requête Sql.

Actuellement, la fonction de recherche sur certains sites marchands ou les guides shopping propose des recadrages paramétriques contextuels. Je pars d’un résultat le plus large et je recadre en fonction de mes critères de choix (gamme, prix, marque… ou encore par couleur ou forme comme le propose like.com) : c’est la fonction conseil. Cette tendance, née des guides shopping, avec de très bons exemples comme Twenga ou Doorone, se propage maintenant sur de plus en plus de sites marchands et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Nous avons nous-mêmes mis en place ces fonctions de recherche paramétriques sur king-jouet.com en 2006 avec notre partenaire Antidot. Les résultats sont très probants avec plus d’un tiers des visiteurs qui utilisent notre moteur pour trouver des jouets, des visiteurs qui s’en déclarent 100% satisfaits (source: tests utilisateurs + enquête en ligne).


J’imagine maintenant la prochaine étape où le moteur, (et par extension le site), apprend en temps réel de ses internautes et de leur comportement. Les résultats de recherche vont s’adapter en temps réel aux actions des visiteurs, aux typologies de recherche, à la navigation sur les résultats, aux goûts détectés, aux expériences d’achat passées. Le but étant de répondre au plus près, en temps réel, aux désirs exprimés ou latents du visiteur dans le but d’améliorer la transformation d’achat et de les fidéliser.

Le site doit s’adapter aux personnalités et faire preuve de « psychologie », l’intelligence artificielle et le CRM viennent ici au service de l’expérience utilisateur.

J’ai besoin de flâner sur le Net

Si la recherche et les conseils contextuels permettent de répondre à une grande partie des attentes des internautes, ils ne permettent pas de flâner, la navigation sur les sites marchands n’étant que rarement une expérience transcendante.

Le catalogue interactif est une piste intéressante dans ce domaine et les exemples se multiplient avec notamment la solution E.Print de Prestimedia, E.Print que nous utilisons sur king-jouet.com pour proposer nos catalogues papiers en version interactive depuis 3 ans.

Flâner en feuilletant ces catalogues, c’est plutôt agréable mais nous n’en sommes qu’au début puisque l’interactivité est somme toute encore assez limitée. Les expériences dans ce domaine se multiplient et nous emmènent sur le terrain d’une interactivité non seulement ludique mais aussi utile pour les internautes. La finalité de telles applications étant ici la clef du succès du reste, le beau ne suffit pas, il faut de l’utile, la moindre des choses pour les consommateurs ;)

Un exemple avec le site Allemand Otto qui propose une « Rich Desktop Application » réalisée sous WPF : une application qui propose d’assister à des défilés de mode en vidéo, de visualiser des ensembles, de choisir des vêtements et de les positionner sur un mannequin pour apprécier le rendu des coordonnés. On peut citer d’autres exemples non marchands du côté de Puma.com notamment et des magazines interactifs online qui donnent le ton comme le font Magwerk ou New Web Pick.

Plus récemment, l’arrivée du logiciel Apollo d’Adobe donne une bonne idée de futur de l’expérience online avec notamment cette démonstration bluffante d’une application réalisée pour eBay. Le catalogue interactif du futur pour un marchand permettra de faire le show sur son offre, de démontrer ses produits, de les valoriser dans des mises en scène avec de la vidéo, de l’animation, de l’interaction et surtout des interfaces intuitives qui vont permettre aux internautes de flâner et d’y prendre plaisir.
Cette expérience utilisateur enrichie à l’interactivité utile est également un point fidélisant pour les internautes, un des services périphériques qui permettront aux marchands de travailler l’affectif de leur enseigne.

Mais le futur est déjà là, le Web ne s’arrête jamais ;)

Mac, Softs, User experience

Shiira : browser alternatif pour Mac

shiira
Shiira est un navigateur internet alternatif qui propose un surf différent étayé par des fonctions qui, une fois adoptées, peuvent améliorer le plaisir de surf. Un soft japonais pour votre Mac déniché sur Apple Gazette. Je vais tester Shiira sur la durée, en browser alternatif, très sympa. A découvrir.

Ci-dessous, le surf plein écran avec barre de nav escamotable.
shiira
Ci-dessous, le mode exposé pour visualiser les tabs ouverts.
shiira
Et un petit dernier avec le tab browsing en vignette.
shiira

De nombreuses fonctions intéressantes de ce type dont la finalité est la simplification du surf et le confort d’utilisation.
La liste des fonctions en image ici.
A télécharger par .

Click & Mortar, E-commerce, User experience

Le week-end prochain

week end prochain

Bon, on bouge ? Shopping, famille, amis, fiesta ou un AR dans les calanques façon caprice ? Europcar se positionne sur le créneau du WE et vous propose des locations de voiture à prix préférentiel sur un site événementiel : Week-end prochain. Un système d’abonnement de 15€ par an vous ouvre des droits à des tarifs intéressants pour cette partie de la semaine qu’Europcar doit avoir du mal à commercialiser.

Intéressant pour vous les urbains qui avez sereinement laché la voiture au profit de la loc occasionnelle.
Un beau site en flash pensé et envoyé par C2IS, l’agence Lyonnaise qui fait des siennes et ce, de plus en plus et fort bien. A surfer, propre, très beau design, bien ergo et efficace. Bravo à Benjamin & son équipe.

Profitez-en, abonnement offert pour les 100 premiers incrits.

E-commerce, User experience

Alapage à la page

alapage nouvelle version
Une nouvelle version de Alapage en ligne depuis avant hier.
Très ergonomique, étudiée, un minimum d’images, avec un accent mis sur la clareté de l’offre et la navigation.
Pas eu le temps de beaucoup regarder encore mais de bonnes idées dont la roue à idée cadeaux par exemple, une roue qui vous propose des idées au hasard ou par catégorie. A voir.

Services, User experience

Trivop – topo video before you go

trivop
Trivop : le premier guide d’hotels en video, c’est marqué dessus.
Un joli petit mashup bien pensé dont le but est de vous aider à jeter un oeil attentif sur l’hôtel de vos rêves en video et ce, dans son environnement Svp.
Un google map en point d’entrée, un zoom sur votre destination avec la possibilité de recadrer votre choix par : Pays, Ville, Quartier, Classe, Prix, Tri.
Chaque hôtel est repéré par une balise qui, cliquée, ouvre in situ la fiche hôtel avec donc une video (celle du guide ou celles des contributeurs) et un lien local sur les conseils de TripAdvisor.
En version beta avec donc très peu de contenu. Toute la difficulté étant d’arriver à émerger maintenant. Pas mal.
trivop
Via TV Nomics

E-commerce, Mac, screencast, User experience, WebCulture, Webmarketing

la Haute Société – Screencast#1

J’avais pu avoir une belle idée du talent ++ de la Haute Société avec la découverte d’un site événementiel réalisé sur la fin d’année pour les Galleries Lafayette.
Alors, pour résumer, ce sont des tueurs comme on dit dans le milieu de la créa, des tueurs yep, mais des tueurs modestes et bien sympas.

la haute société - agence de communication interactive

J’ai eu la chance de croiser l’équipe de la Haute Société dans la vraie vie la semaine dernière avec un bon moment passé avec Christophe Bernard (DG & co-fondateur) & Emilie Bertherat (resp. Com, que je connais depuis plus longtemps). La Haute Société est une agence de communication interactive bouillonnante d’idées dans l’air du temps, décalées & pertinentes avec une qualité de mise en musique internationale. C’est puissant, des tueurs je vous dit ;)

Pour illustrer ce post, je me suis amusé à faire un petit ScreenCast d’une de leur réalisation à la frontière de l’e-commerce : Rossignol Fashion. En image compressée ci-dessous (ou par ici pour une meilleure qualité)

A 1 clic du panier…, un site à la fontière du e-commerce
Flannerie interactive avec visionnage de défilés de mode Rossignol
– Vous pouvez faire des shoots des mannequins qui défilent
– Vous pouvez ensuite visionner les fiches produits des vêtements que vous avez photographié.
Interactivité au service de la marque mais aussi du visiteur
– Dommage que l’on ne puisse ajouter au panier ou accéder à une liste de PDV, dommage que le service com de Rossignol n’ai pas le e-commerce en tête dans sa démarche de com. Le résultat pourrait être percutant.

rossignol castelbajac

Où l’interactivité est au service du client qui se prend à flanner et peut acheter dans la foulée au sein de ce type d’interfaces.
Je trouve que c’est un bon complément événementiel d’un site de e-commerce, cela permet de flanner au coeur d’une collection et d’yprendre plaisir sans quitter pour autant l’idée de faire du commerce.
Allez faire un tour surle site de la Haute Société, la démo video en intro est très bien faite.
A suivre…

Softs, User experience

Picasa ++

picasa upgrade storage
Picasa est un soft remarquable pour ce qui est de la gestion des photos. J’attends d’ailleurs avec impatience la version Mac, c’est un des outils qui me manquent avec Live Writer.
Picasa, c’est aussi Picasaweb avec donc un pendant web avec gallerie photos & videos online bénéficiant de multiples interactions possibles entre le soft et l’application online.

J’ai vu deux évolutions très sympas lorsque je me suis connecté today :
_ le stockage gratuit a été étendu à 1 Go au lieu de 256 Megs (counting comme Gmail, ça va augmenter donc…). Correspond à 4000 photos HDef.
_ on peut maintenant chercher dans la communauté des photos hébergées sous Picasa (pour ceux qui souhaitent partager leurs photos évidemment)

Deux évolutions utiles qui vont relancer l’intérêt pour le gestionnaire de photo en ligne de Google, 1Go de stockage, c’est vraiment correct et il est maintenant possible de chercher dans une base importante de photos avec des résolutions très sympa.

Bloc Note, Blog, Mac, Softs, User experience

WriteRoom chambre noire pour écriture

write room
Pour écrire, il peut être important de s’isoler, c’est ce que propose Write Room, un soft Mac tout simple, un traitement de texte qui s’ouvre en plein écran et vous permet de travailler sur votre texte et seulement sur votre texte, rien que sur votre texte sans aucune fioriture, menu ou fenêtre dispersive. On est dans un contexte 80 Colonnes Apple II pur avec curseur à l’ancienne. Fini la distraction ! Pas vraiment ce que l’on peut apeller un service innovant mais très bonne idée.
Version 2.1 de WriteRoom toute fraîche & dispo, via Apple Gazette
Il y a un équivalent Windows : Dark-Room.

write room

E-commerce, Services, User experience

E-questionnaire

Découvert lors d’un court benchmark sur les questionnaires administrables hébergés, E-questionnaire est une solution très élégante qui répond aux besoins courants (du moins les notres) de façon très ergonomique, le tout avec un design élégant & efficace. J’ai été séduit immédiatement par l’outil.

e-questionnaire

Vous pouvez essayer, un questionnaire test administrable à 15 personnes peut être créé sans limitation de l’outil, c’est par ici pour créer un compte. Le process est classique, on crée une enquête, des pages et ensuite par page, on décide des questions qui seront ouvertes, fermées, à choix multiples, liées, etc… Le champs des possibles est large et ce qui est étonnant, c’est l’intuitivité de l’interface puisqu’il suffit de quesques minutes pour créer un questionnaire sans aucune consulation de l’aide. C’est simple et ergonomique. Les outils de ‘promotion’ du questionnaire ne sont pas en reste avec une gestion de base de contacts et une interface de mailing personnalisables. Les statistiques sont du même niveau, pros, complètes et esthétiques.
Bravo à Pascal Liébart et à son équipe pour la réalisation.
Je vous conseille d’aller jeter un oeil, on a toujours besoin de ce type d’outil dans l’e-commerce & la solution hébergée me semble être une bonne option.

e-questionnaire

L’enquête en ligne est un outil qui va nous servir, dans le cas présent, à étayer certaines hypothèses relatives à l’optimisation de l’ergonomie de king-jouet.com, un outil qui vient complèter des tests utilisateurs et focus group que nous menons en parallèle avec Olivier Marx de Altics & son équipe, Olivier avec qui nous avons déjà travaillé.

E-commerce, Mac, Services, Softs, User experience

Test Iphoto : Picture Books

A la découverte du Mac avec Iphoto dernièrement, Iphoto qui m’a permis de composer des livres (ou albums) directement sur le Mac et de les faire imprimer en quelques clics. Le même genre de service est proposé en ligne par des MyPix ou Photoways par exemple mais leurs applications en ligne sont un peu fastidieuses à utiliser, pas top convivial et d’autre part, les templates ne me font pas tripper d’un point de vue design. Bref.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Iphoto est un gestionnaire de photos sous Mac du type Picasa avec des fonctionnalités assez similaires. (peut être un peu moins puissant que Picasa, moins efficace). La fonction intégrée de création de books et albums ou calendriers est remarquable de simplicité en revanche.
iphoto Les étapes de création du book résumées très vite :
Sélection des photos qui vont composer l’album (on sélectionne à la souris ou drag’n drop)
– Cliquer sur création d’album, de book (on arrive dans l’interface dont figure ci-dessus une capture)
– Choisir un format d’album
– Choisir un modèle (très beaux templates sobres)
Composer son album en faisant un drag’n drop des photos dans les emplacements prévus, on peut ajouter des commentaires aux endroit prévus.
La taille des photos, l’emplacement, les commentaires sont paramétrables dans la limite du modèle choisi afin que le style reste cohérent. C’est extrêmement bien pensé et simple d’utilisation.
– ça y est, votre album est créé.

Les étapes de l’achat résumées aussi très vite :
– vous cliquez sur le bouton acheter
(vous avez saisi auparavant les paramètres de votre compte Apple).
– Vous voyez un récap ou vous réglez les paramètres : quantité, adresse de livraison…
– Vous cliquez sur Acheter et c’est tout, c’est de l’achat OneClick, mortel.

Et quand on reçoit les books, c’est comment ?
– Testé sur 2 Books, environ 18€ l’un, cf photo ci-dessous.
– Reçu en 10 jours.
– Conditionnement à la Apple, nickel, sobre.
– Réalisé en Hollande.
– Impression numérique, sur papier de qualité.
– Qualité Ok sur l’un des books, trop sombre sur l’autre.
– Les applats de noirs sont un peu rayés mais ça reste correct.
– On va rééditer, le rendu global est très quali.

iphoto Les applications de bureau ont encore de beaux jours devant elles quand on considère l’exemple d’Iphoto. Aujourd’hui, cela se cantonne surtout au développement pur, ainsi Picasa offre depuis son appli ou depuis Picasaweb la possibilité de développer des photos très simplement chez de nombreux prestataires. Iphoto est assez évolué de ce point de vue, on peut créer des albums entiers et les faire imprimer en quelques clics.

Dans le domaine du développement photo & de la création d’albums ou books, il semble primordial que l’acte d’achat soit intimement lié au à la gestion même des photos sur la machine du client. Dans le cas d’Apple, c’est assez limite puisque l’on n’a pas le choix du prestataire pour la réalisation des books, on est un peu captif comme on l’est pour l’Ipod & l’achat dans Itunes ; de ce point de vue, c’est assez désagréable mais ça n’en demeure pas moins confortable à l’usage, c’est extrêmement simple et accessible.  L’expérience utilisateur est encore une fois primordiale et passe avant toute chose, une solution intégrée qui propose toutes les étapes sans manipulation parasite ou changement d’appli est convainquante et fait oublier le côté captif évoqué ci-dessus.

Click & Mortar, E-commerce, User experience

tape à l'oeil

Un site qui m’a tapé dans l’oeil ce matin (arf arf), celui des magasins Tape à l’oeil qui nous propose la nouvelle version marchande de son site, un site mis en musique par l’agence Naxeo.
(merci Guillaume pour l’info.)

Rattaché au réseau des magasins Tape à l’oeil (une centaine de magasins), le site propose une gamme de vêtements pour enfants de 0 à 12 ans.

Le site est simple et efficace :

– Format 1024 : toute la largeur est utilisée et les fiches produits sont claires et aérées. Le format est bien exploité.
– Pas de scrolling vertical : tout tient à l’écran comme c’est le cas pour la nouvelle version de Vertbaudet. C’est très efficace, on visualise tout d’un coup d’oeil et on navigue dans la segmentation de façon transversale très simplement (cross selling).
– Segmentation très simple : peut être un peu trop simple avec 4 onglets dans la partie supérieure. On est obligé de rentrer dans le segment pour découvrir les subdivisions. C’est un peu trop dirigiste à mon goût & pas suffisamment informatif. Du reste, cela donne l’impression qu’il y a peu de produits.
– Fiches sélections : c’est la page d’entrée dans un segment, elle est sympa sans plus. On découvre une partie segmentation avec des produits phare. A noter la partie « Idée Look » qui permet de découvrir des styles.
– Fiches produit : très réussie avec un peu d’ajax pour recharger des éléments lorsque l’on choisi sa couleur ou la taille du vêtement. Très simple, visuellement réussi. Efficace.
– Ajout au panier : dans un DIV sans quitter la fiche produit.
– Process commande standard et simple, la saisie des coordonnées de livraison et du choix du mode de transport est bien pensée.
– Messagerie interne : le site dispose d’un principe d’échange de messages avec le service client depuis et dans le compte.

Le tout a un look actuel et est bien réalisé d’un point de vue web.
Je retiens le format 1024 utilisé dans toute sa largeur avec un surf plein écran sans scrolling, je n’étais pas forcément partisan mais force est de constater que cela simplifie la navigation. La segmentation est un peu light, c’est dommage. L’innovation est présente sans être perturbante. Bonne utilisation d’Ajax sans forcing ni déroutage.
Bravo aux équipes pour le lancement.

E-commerce, Softs, User experience, Webmarketing

Shopping nouvelle génération avec Otto & WPF

Une nouvelle expérience de shopping online avec cette Rich Desktop application (comme les nomme Fred Cavazza) découvert grace à Michaël, actuellement en expérimentation active dans le domaine du WPF .
Cet exemple très convainquant a été réalisé par le site de e-commerce allemand Otto et permet de naviguer dans un catalogue produit, de jouer avec les fiches et les produits, de jouer avec les assortiments, de tester les vêtements sur un mannequin pour les coordonner et permet même de passer des commandes ! A tester !

Ci-dessous, quelques captures d’écran pour une présentation résumée des fonctions principales:

Navigation dans le catalogue.
C’est l’activité de base. On fait défiler de façon linéaire le catalogue produit, des photos d’ensembles dans le cas présent.
Si je clique sur un ensemble, les fiches produits de cet ensemble viennent se positionner au 1er plan. 4 fiches dans l’exemple ci-dessous. Diverses actions sont possibles comme indiqué dans le bas de la capture. L’accès aux fonctions se fait en cliquant sur les icones du bas d’écran.
otto
Jouer avec la fiche.
La fiche produit se retourne en flip/flop (façon config widget sous mac) pour voir plus d’infos et d’autres photos, voir le descriptif et pouvoir ajouter au panier. Certaines fiches proposent un bouton video qui une fois cliqué positionne en arrière plan une video demo du produit. Ici des défilés de mode.
otto
Le panier
Etape intermédiaire classique avant sortie de commande. Simple et graphiquement sympa.
otto
Essayer les fringues.
C’est la fonction qui me plait le plus. Super bien pensé. Vous pouvez ajouter certains produits à un pseudo « panier » qui permettra ensuite de faire des essayages sur une photo de mannequin par simple drag and drop. Vous avez donc accès à une zone dédiée à cette fonction et vous pouvez assembler les habits comme vous le souhaitez pour vérifier la cohérence des ensembles. Vraiment la fonction de cross selling qui tue, la tentation est à son comble.
otto

Pour le moment, c’est une peu « bridé » comme utilisation puisque :
– il faut .Net 3 pour faire tourner l’appli
– il faut windows (pas forcément Vista)
– il faut limite un Cray pour faire tourner l’appli, c’est très gourmand en ressources et on ne profite pas facilement de l’animation, ça rame.

Le multiplication de ce type de super « catalogues » événementiels donnant la possibilité de passer l’intégralité des commandes est certaine. Il y a une vraie valeur ajoutée d’un point de vue navigation pour certains types de produits et notamment les vêtements comme dans le cas d’Otto. On voit le produit, il est démontré de façon multiple & on peut « jouer » avec.

Pour illustrer ces applis hors navigateur, on peut citer également Iphoto6 par exemple qui dans un autre style permet de se composer des livres & albums photos et d’en passer commande auprès d’Apple sans passer par un site internet, testé et approuvé ce Week-end d’ailleurs (plus simple et plus rapide qu’un photoways ou mypixmania).

J’ai l’impression que WPF va nous amener son lot de surprises de ce point de vue.
A suivre.

E-commerce, User experience, Webmarketing

Vertbaudet V3

vertbaudet
Le nouveau site de Vertbaudet est en ligne.
Une Belle dispo 1024 et beaucoup de caractère pour cette belle version qui remplace avantageusement la précédente qui était vraiment bridée par une plate-forme technique mal adaptée.

La marque online préférée des toutes jeunes mamans travaille très bien son univers et met en scène ses produits de façon très sobre et claire. Mix de flash & d’illustrations soignées, l’ensemble est très esthétique, bravo aux graphistes & DA, c’est réussi.
vertbaudet
Le process commande n’est pas top innovant mais il est efficace.
Les incentives sur augmentation du panier, cross selling, incentives sur les moyens de paiement, la livraison & le petit cadeau sympa au moment du récap commande sont très bien pensés. On évite bien la rupture et la fuite du client. Ils sont vraiment calés de ce point de vue.
Les éléments qui rassurent sont bien positionnés sous la zone de contenu, en bas de page, de façon bien visible sous la forme d’icones avec une impression de label, bien vu. A noter la volonté de ne jamais scroller verticalement, toute l’offre reste visible à l’écran en format 1024, c’est bien vu & agréable à surfer. Un parti pris original dans un contexte où tous les sites marchands tendent à scroller sur 2 écrans dès la home, pas bête.

Globalement, un site très bien vu d’un point de vue image de marque avec une maitrise du marketing direct indéniable. Tous les leviers sont rodés et très bien exploités. Modèle à suivre. Par contre, le site ne profite pas forcément, pour le moment, de la meilleure ergonomie qui soit et des petites innovations techniques qui manquent un peu. Le site est partiellement optimisé pour le référencement naturel, mais ce n’est pas l’extase, c’est dommage.

Très belle version en tout cas
(dommage qu’ils vendent du jouet ;) )

Mac, User experience, WebCulture

Mic Mac

mac imac
Cela fait une semaine que je l’ai et je prends peu à peu mes marques sous Mac.
Premier bilan trèèèèès positif & je me demande pourquoi je n’ai pas switché plus tôt.
L’expérience utilisateur (comme on dit) est au top. C’est une autre approche du bureau, de la gestion documentaire, une autre approche des applis & surtout une attitude design & élégante à tous les niveaux.
Pas nouveau mais fluide et beau.

leopard

2 ou 3 fonctions qui tiltent pour ceux qui voudraient switcher
SpotLight : il y a une vraie fonction de recherche sous Mac, pas fini de saisir la requête que les résultats sont déjà là, impressionnant. (documents, applis, bookmarks, etc…)
Exposé : c’est la touche F9 qui permet de répartir de façon visible les fenêtres à l’écran. (complété par F10 & F11), les animations sont tout bonnement remarquables à bien des niveaux.
Dashboard : la fonction widget existe sous windows mais la version Mac est native et l’utilisation plus intuitive. (des widgets ici, ici et ici par exemple)
Installer une appli : Drag & drop du fichier d’install dans le répertoire appli, that’s all.

leopard

Un soft qui sort du lot, vraiment
QuickSilver : d’une combinaison de touche vous apellez le soft, vous saisissez votre requête au clavier et l’appli vous renvoie de façon intuitive les résultats de votre recherche : une application, un fichier, un bookmark, etc…. c’est re-mar-quable d’intuitivité et de simplicité. Remplace le menu démarrer ou la recherche. Devrait être natif dans OSX. Plus besoin de rechercher une appli, il suffit de la nommer par exemple (même de façon phonétique, ça marche). Cela change l’approche que l’on a de l’utilisation d’un système.

leopard

Les sites pour aller plus vite & plus loin pour les futurs switchers
The Tao Of Mac : le guide pour switcher vers le Mac (Eng)
OSX Facile : un MacUser qui partage des infos.
Switch vers Mac : l’essentiel pour débuter.
Mac OS Keyboard shortcuts : Combinaisons de touches sur Mac. (Eng)
Mac Buyer’s Guide : Guide de MacRumors avec informations sur les délais d’évolution des matériels, pour savoir si c’est le bon moment pour acheter. (Eng)
Apple discussions forums : réponses aux questions par la communauté. (Eng)
Mac Os X Overview : le résumé des fonctions de l’OS sur le site officiel.

imac
& pour finir une question pour les utilisateurs de Mac
(Maintenant que vous m’avez fait switcher :)
Et vous, quelles sont vos applis indispensables sous Mac ?

Imazine, Mac, User experience

mac switcher

 
Hi Mac, Adios Windows !
Voila c’est fait : suite à un crash de portable & conforté par vos conseils avisés, j’ai switché & me voila aux manettes d’un Imac 24″.
J’ai sur le côté un portable pro, donc je me suis rabattu sur un fixe finalement et l’Imac 24″ me parait être un bien meilleur compromis familial qu’un MacBook Pro que je trouve bien trop cher par rapport à l’utilisation que l’on va en faire. C’est l’écran qui fait ici toute la différence, c’est une machine hors norme ; après l’avoir testé en long & large, c’est devenu difficile de résiter. Bon, je le récupère dans deux heures, c’est looong !
Merci pour vos conseils ! Je vous en dis plus sur le switch bientôt.

E-commerce, Multicanal, User experience, WebCulture

clics & pages

Les catalogues interactifs des acteurs click & mortar fleurissent en ligne depuis maintenant 3-4 ans. Nous en réalisons nous mêmes depuis 3 ans avec Prestimedia qui produit des catalogues interactifs de plus en plus évolués. Pour résumer, c’est une mise en ligne des catalogues papier dans une interface flash, (des exemples ici), avec de l’apparition d’insertion video depuis peu.

Le catalogue interactif est quelque chose qui plait aux internautes et  même les pure players s’y mettent maintenant. Pixmania ou Cdiscount, pour ne citer qu’eux, vont de leur catalogue en ligne.
Ce mode de navigation est très agréable et répond bien aux habitudes du feuilletage de magazine, on a besoin de flanner et de découvrir des objets mis en ambiance, dans un contexte.

prestimedia

De la même manière, j’ai envie de pouvoir feuilleter des magazines sur un écran, c’est confortable, plus interactif et surtout, on peut légitimement penser que cela peut coûter moins cher que la version papier.

Des services existent, en voici quelques uns :

Zinio
C’est un service d’abonnement & téléchargement de versions digitales de magazines papier (marché américain). On peut acheter au numéro ou s’abonner aux éditions numériques. Je me suis abonné pour 1 an à Metropolitan Home & j’ai chargé l’édition de février.
Le « lecteur » de magazine est un soft à installer sur votre machine et le magazine de votre choix est téléchargé sur votre machine également, la navigation en est d’autant plus fluide. Interface simple et efficace, très intuitive avec des outils de recherche dans le texte, d’annotation, de zoom, d’impression de pages, des liens actifs sur toutes les adresses web, sur les sommaires ou renvois.
Un très bon service qui permet de feuilleter d’excellents titres à un prix raisonnable. (il existe depuis 2001)
(l’équivalent français de Zinio est MonKiosque mais ce n’est pas du même niveau. A voir ce que donnera HDS Digital du Groupe Lagardère qui doit se lancer bientôt)

New Web Pick
C’est une communauté de designers qui édite ce magazine qui est, lui, disponible exclusivement sur Internet. Il est à feuilleter mais va plus loin que les versions online de Zinio, il est pensé interactif en amont de sa conception. C’est un vrai bonheur de le parcourir et l’expérience est différente d’un site web, c’est un véritable objet & on a envie de le garder, comme l’écrit Benoit, c’est un objet rare & attachant. Le contenu est en plus de 1er choix, je vous le conseille si vous êtes un peu accroc au design & à la créa comme moi.
J’ai acheté & chargé le N°7 de NewWebPick, l’e-zine est en effet devenu payant mais à un tarif vraiment raisonnable.  Vous pouvez tester, il est dispo gratuitement en extrait.
Même principe de navigation avec animation visuelles et sonores, musique de fond, navigation au clavier, un peu de video. Pas de recherche texte.

MagWerk
Allez jeter un oeil aussi sur PlayMusicMagazine.com si vous êtes un tordu de musique ou encore sur sur Probe (jeux video), Encore (design) ou Sleek (art & mode). Encore des magazines à feuilleter, mais cette fois ci gratuits. Ils vont encore plus loin dans l’interactivité, surtout PlayMusicMagazine, la conception est poussée & la découverte s’opère d’une façon inédite.
Videos, animations flash, votes, extraits de musiques sur demande, publicités animées. A noter que les extraits musicaux sont joués dans un petit player que l’on peut glisser sur le côté en continuant à feuilleter le mag.
Plaisir de découverte optimum.

Dans ces 3 exemples, l’interactivité va crescendo.
Avec la performance accrue de Flash & ses versions futures ainsi que les débits de connexion, ces magazines en ligne vont encore évoluer pour devenir des concentrateurs de media : texte, son, image & video avec animations flash en appui. Ce n’est rien d’autre qu’un site internet finalement mais un site « transportable » puisque « matérialisé » par un fichier que l’on peut sauvegarder et transporter, c’est bel et bien un objet.
J’ai hate de voir ses applications s’animer sur papier électronique, on sera encore dans une autre échelle d’expérience utilisateur.

Ces magazines en ligne sont une belle opportunité pour les éditeurs qui peuvent non seulement faire face à l’érrosion des ventes offline en répondant à l’évolution des besoins liée à l’Internet mais peuvent élargir leur cible avec cet ajout d’interactivité qui va plus loin que le papier
Quoiqu’il en soit, la vraie valeur ajoutée pour le lecteur, c’est le contenu au dela du support : aux rédactions offline de savoir maîtriser tous les supports et de les interconnecter entre eux pour apporter plus de confort et de services aux lecteurs. La presse quotidienne a déjà eu ces remises en causes, remises en cause qui s’étendent aux mensuels.