Browsing Category

Réseaux sociaux

apple, Interfaces, Mac, Réseaux sociaux, Services, Softs, User experience

Courier pour Mac, poster un fichier d’un clic vers un ou plusieurs services

Courier pour Mac, poster des fichiers d'un clic vers plusieurs services
Je viens de découvrir et d’acheter ce petit Soft pour Mac qui est d’une simplicité d’utilisation remarquable. Il est édité par Real Mac Software à qui l’on doit notamment Rapid Weaver qui permet de faire des sites rapidement et simplement. Leur positionnement, c’est la simplicité et des interfaces hyper soignées et très ergonomiques. Courier est conçu sur ce principe, son objet est d’uploader des fichiers d’un simple drag & drop vers des services divers (Vimeo, Youtube, Flickr, Facebook,…, ou encore un serveur FTP dans le répertoire de son choix). Pas nouveau me direz vous, on peut facilement créer des droplets pour le faire mais Courier se distingue par sa polyvalence et la possibilité de Drag & Drop et d’un transfert d’un même shoot vers plusieurs services.
Courier pour Mac, poster des fichiers d'un clic vers plusieurs services
L’idée est donc de poster des courriers, on drop des fichiers dans des enveloppes que l’on aura préalablement configurées (certaines avec plusieurs services) et on valide l’envoi, après une étape de validation (tag par exemple, nommage…) une petite animation sympa vous permet de visualiser le transfert géographique de vos/votre fichier et voilà. typiquement le genre de service qui me fait gagner du temps.
Courier pour Mac, poster des fichiers d'un clic vers plusieurs services
Ci-dessus l’exemple d’un transfert d’un fichier vers Flickr, on peut tagger, décrire et nommer ses photos. Chaque service destinataire bénéficie ainsi de son éventuelle boite de dialogue intermédiaire pour que tout se déroule bien une fois le fichier transféré sans avoir besoin de classer le fichier ou le renommer, etc…
Courier pour Mac, poster des fichiers d'un clic vers plusieurs services
Ci-dessus, la visualisation du transfert géographique de votre fichier, ça ne sert absolument à rien, seulement élégant et n’enlève rien à la rapidité qui est bel et bien au rendez-vous, très rapide. Beaucoup plus que de sortir un Cyberduck qui est Cyberlent dans son genre.

L’autre bonne idée, c’est l’ouverture aux plugins, chacun pourra looker ses enveloppes, développer son plugin pour gérer son service préféré de destination au sein de l’appli. Possible de les faire bientôt, le SDK sera bientôt déjà téléchageables et 2 plugins dispos pour le moment. Super appli, à tester, 5 transferts possibles dans la version gratuite.

(Update). Ajoute aussi des menus contextuels sur clic droit, menus qui permettent d’envoyer le, les fichiers sélectionnés dans l’enveloppe de son choix, top. (/update)

Interfaces, localisation, Réseaux sociaux, web

Sentiers débattus vous envoie promener

Sentiers débattus, randonnées, balades

Pour commencer, j’aime ce nom, j’aime cette baseline qui vous envoie promener, extrêmement bien trouvés et en plein accord avec un logo on ne peut plus rempli de sens. Sentier débattus est à l’image de ces bases : réfléchi, précis et complet pour qui a envie de partir en balade sur ou en dehors de sentiers et d’en débattre. Sentiers débattus, c’est le projet des amis Christophe et Olivier que je connais fort bien pour avoir travaillé (et beaucoup ri) avec eux.

Ce tout nouveau site est une communauté focalisée sur la randonnée et la balade en général, plaisir ou sportive, sans à priori de niveau sportif. Le service couvre un large spectre des préoccupations des marcheurs, de l’itinéraire en lui même, à l’organisation de cette balade seul ou à plusieurs (du groupe d’amis au club) en passant par la gestion des équipements dont on dispose… (Mais pas que)

Sentiers débattus, randonnées, balades

La page parcours est particulièrement intuitive et soignée d’un point de vue esthétique, on a tout sous la main avec une boite à outils qui permet notamment d’exporter les données GPS du parcours par exemple ou de l’imprimer au format PDF (Mais pas que). Simple efficace et focalisée sur l’action. A voir également la page Parc national, par exemple ici le Vercors, où l’on a une vue globale des différents parcours référencés. Mais je vous laisse découvrir par vous même, c’est par là.

La réalisation graphique et technique est très soignée et pointue, on sent qu’il y a eu de la réflexion en amont et l’ensemble a été exécuté par nos amis de NewQuest qui sont décidément des tueurs. Yann fait d’ailleurs un topo du projet sur le blog de NewQuest par ici.

Sentiers débattus, randonnées, balades

Longue route à Sentiers débattus ! Le site est à découvrir par ici.

Sentiers débattus, randonnées, balades

Blog, Design, Ergonomie, Interfaces, Réseaux sociaux, Services, User experience, web

Cargo, un CMS social pour les créatifs

Cargo Collective
Cargo Collective est un projet découvert cette semaine via Astro. J’ai pu obtenir un accès à la beta et je vous fais un petit topo du service que je viens de tester. En quelques mots, Cargo est un CMS puissant et élégant destiné aux créatifs pour construire et partager leur portfolio d’une part et également un outil qui permet de suivre l’activité de portfolios que l’on a décidé de suivre. C’est un mix entre un CMS pur et un service comme Tumblr qui fonctionne de la même manière. Pas mal de points communs mais plus puissant en terme de customisation et de navigation. Des utilisateurs, il y en a déjà, dont le très intéressant Does it Float par exemple.

Ci dessous, l’accueil du portail Cargo Collective où vous pouvez suivre l’actu des portfolios que vous suivez, décrouvrir de nouveaux CargoSites.

Cargo Collective

Voici ci-dessous, La partie settings de votre Dashboard une fois votre compte créé. (J’ai fait 3 captures du frame droit du dashboard que j’ai disposées en colonnes). Vous pouvez définir la page que vous souhaitez en page d’accueil, ajouter une favicon, définir une image pour le header, etc. Vous pouvez sélectionner des gabarits prédéfinis dont vous pouvez retoucher le CSS à volonté et vous avez enfin la possibilité d’ajouter des morceaux de html spécifiques (Scripts, Tags analytics, etc.)

Cargo Collective

Ci-dessous, la partie création de page. Cette partie est accessible depuis votre accueil Dashboard ou la liste des pages existantes est présente, un clic et vous arrivez sur cette fonction de création de page/post. Vous définissez, pour une page, son contenu et sa mise en page avec des fonctionnalités insérables telles que slide show entre autre. Vous pouvez ensuite associer un thumbnail à votre projet (pour les mises en avant), un titre, une date, des tags et une couleur de fond. Et voila.

Cargo Collective

Beaucoup de choses sont donc possibles sous Cargo qui donne la main potentiellement sur la mise en page et les fonctionnalités sans pour autant rendre l’outil compliqué. Il est complètement accessible à quelqu’un qui n’y connait que chi en code. Complètement dans la lignée d’un Tumblr, à surveiller. C’est utilisable comme portfolio mais également comme alternative aux blogs pour les passionnés de photos ou d’illustration, de création en général, la finalité est le partage et la diffusion, donc, le champ est libre.

Ci-dessous, un exemple de portfolio, celui de Nuinosis à voir ici.
D’autres à découvrir comme But Does it Float, Sara the Cupcake, ou encore les sélections de portfolio faites par cargo, ici

Cargo Collective

Interfaces, Réseaux sociaux, Softs, User experience

Fotonauts – Les voyages de M. Hullot

fotonauts

Ca fait un petit moment que j’ai envie de poster sur Fotonauts que j’ai la chance de tester depuis quelques semaines. Un service remarquable et prometteur de partage de photos mais pas que, puisque Fotonauts permet d’enrichir ses photos d’articles Wikipedia, de textes, de les localiser sur un Google map et surtout d’interagir avec les collections de chacun pour concevoir de nouveaux ensembles, d’enrichir le tout. Un genre de fotopedia en quelque sorte comme le défini Jean-Marie Hullot, son créateur (une épée).

Fotonauts = deux composantes et un support commun, le web.
Une application (pour le moment sous Mac). Sous Mac et Windows.
Un site web : fotonauts.com

L’appli

L’appli, Fotonauts, vous permet de naviguer dans les albums de la communauté et de créer vos propres albums. Chose remarquable, vous pouvez créer des albums avec vos photos mais également avec ceux d’autres albums (ou en provenance de flickr) et interagir et compléter les albums des autres.
Le point central est bien évidemment la photo, une photo organisée en albums, pages et sous pages, agrémentée de vos textes, de textes mashupés Wikipedia, de liens, et une photo enfin localisée sur un google map, le tout indexé et navigable par arbo, moteur, etc.

Ci-dessous, la « home » de l’appli :

fotonauts

Créer un album :
D’une grande simplicité et très ergo, l’interface vous propose une « photoline » source dans la partie supérieure, vous placez les photos une à une ou par groupe dans l’album, une page ou une sous page que vous aurez préalablement créé et ça y est, c’est en ligne. cool. Les photos peuvent venir de votre Iphoto, de votre compte Flickr, Picasa, etc… et ça, c’est top.
L’album ou la page sont ainsi éditables, vous pouvez y ajouter textes, cartes, liens, etc… Un manque cependant pour le moment, c’est l’impossibilité de tager la photo en elle même, modifier son titre, l’unité mini est pour le moment la page. Mais cela va sans doute évoluer.
A noter qu’un album peut être privé, visible « en lecture seule » ou encore modifiable par tous, un wiki de la photo.

fotonauts

Des points marquants pour l’appli, en vrac et dans le désordre :
Très rapide (les photos sont transférées en temps masqué), c’est indolore.
Superbe interface, top ergo, intuitive, sobre, efficace. Jean-Marie Hullot, proche de Steve Jobs, a participé à faire de Apple ce qu’il est aujourd’hui, on retrouve complètement l’univers.
Le mode Wiki pour les albums, chacun peut participer, faire évoluer, composer.
Les commentaires sur les photos et leur suivi dans un espace unique (frame droit). Très bien foutu.
Connexions aux services Flickr, Picasa pour récupérer ses photos. Et également pour les stocker.
Possibilité de twitter ses nouveaux albums (Dans le dernier update de la beta testé ce soir)
– Possibilité de suivre les gens / albums qui vous intéressent.
– La gestion des licenses Creative Commons.

Des bémols :
(mais c’est certainement en train d’évoluer de leur côté, je viens de voir déjà pas mal de changements sur l’update chargé ce soir)
Pas de détail sur les photos, titres, tags, etc… Si, c’est en place dans la nouvelle release mais pas encore éditable (Merci Adrian pour l’info)
– Recherche un peu hasardeuse (manque de pertinence)
– La nav dans les albums existants manque de fonctionnalités sur l’appli.
– Le fait de ne pas pouvoir visualiser toutes les photos d’un répertoire et de ses sous répertoires lorsque l’on clique sur le répertoire en question. Pour voir les photos, il faut aller dans les sous répertoires, le répertoire père ne sert à rien si ce n’est à porter un visuel d’illustration. Dommage et pas super intuitif pour le coup.

Pour tester l’appli, inscrivez vous à la Beta, c’est par là.
(Faut un Mac pour ceux qui ne suivraient pas). Et ben, c’est moi qui ne suivait pas, la nouvelle release tourne sous Windows également.

Le Web

Du côté du site Web Fotonauts.com, qui vient d’ailleurs d’évoluer considérablement il y a 3 jours, vous pouvez surfer dans la communauté et explorer les albums, les fotonautes, interagir avec les albums.
Le mieux, c’est d’aller voir, par la pour un album avec pages et sous pages.

fotonauts

Autre point fort, les Widgets, leur création est simplissime, cf par ici
Gestion de la dimension très bien sentie.

Monsieur Hullot

J’ai eu la chance de croiser Jean-Marie Hullot, le fondateur de Fotonauts, pendant le Web’08. Passionné de voyages comme moi, du Népal et du Bouthan notamment, nous avons parlé Kathmandu et Pashupanath, Saddhu, mais pas vraiment web ni interfaces :)
Le parcours de Jean-Marie Hullot est impressionnant, respect. Il est du reste d’une simplicité désarmante.

En tout cas, Fotonauts, à tester et adopter absolument, une autre façon d’aborder la photo en ligne, tès collaboratif et promis à un très bel avenir.

E-pub, Multicanal, Réseaux sociaux, Webmarketing

BarbieGirls.com : une communauté pour les 7-12 ans

BarbieGirls.com : voilà donc la communauté que propose Mattel aux 7-12 ans, plutôt des filles, cela va de soi, & des filles qui aiment le rose aussi… C’est un peu un genre de vaccin contre le rose ce site, overdose garantie.
barbiegirls
Les filles qui s’inscrivent peuvent créer un avatar, le personnaliser, looker leur univers, gagner des Barbie Bucks, acheter des accessoires plus tendance avec ces bucks, rencontrer des amies, chatter, envoyer des mails, etc… Une communauté quoi.
A compter du mois de Juillet, les Barbie girls pourront acheter un lecteur MP3 Barbie qui leur permettra d’accéder à un niveau privilégié et de pouvoir élever un animal tamagochi like au sein de l’univers.
barbiegirls
Réalisé en full flash, le site est plutôt bien fait et la navigation intuitive pour les enfants. Après, on aime ou on n’aime pas le concept Barbie, c’est une autre histoire.
Le jouet étant délaissé de plus en plus tôt par les enfants au profit des nouvelles technos comme le MP3, le chat, le web, les textos, les consoles et bien sûr téléphonie, etc…, les fabricants de jouets ont intérêt à développer une présence relais online marquée. C’est ce que fait Mattel, de longue date d’ailleurs, mais ils semblent à propos vouloir maintenant surfer sur la tendance communautaire avec interactions offline.
barbiegirls
Les communautés pour les enfants et préados vont fleurir de tous côtés dans les prochains mois. Dans le domaine, Tipo fait figure de leader et de précurseur avec une belle avance mais de beaux projets communautaires sont en cours et vont venir combler des vides (surtout en France) sur la cible 7-12 qui est en attente d’interactions, d’échanges dans des univers ludiques.
Il y a comme des bruits de couloir ;)

Via AdvertBlog

Buzz, Réseaux sociaux, Video, WebCulture

zapiks is

 
Il est en ligne, tout frais, tout glisse, c’est Zapiks.
Zapiks, c’est le Youtube de la glisse avec des videos, des photos et une communauté super établie, celle de Skipass.com dont il est issu.
Guillaume nous l’annonce sur le blog de Skipass ce matin.

Vous pouvez donc uploader videos & photos et les partager avec la communauté ou les diffuser sur vos blogs, les linker ou les insérer dans les forums Skipass. Que du bon.

Les videos arrivent à flot et il y a du trèès bon avec du Ski, du Vtt, du surf, du skate…. Ca va faire un carton, Skipass prend une bonne longueur d’avance.
Félicitations à toute l’équipe, bravo !

Pour faire baver les parisiens, des petites images du mondial du ski 2006 avec de la bonne glisse sous le soleil. C’est pour bientôt !!!! Pas pour vous les parigots… :D

Réseaux sociaux, WebCulture, Webmarketing

Prosper – le peer to peer du prêt

Je viens de découvrir Prosper, un dispositif qui pourrait se résumer en un Ebay du prêt inter personnel.
La personne qui souhaite emprunter de l’argent est mise en relation avec des personnes intéressées pour en prêter, les prêteurs intéressés proposent leur montant et leur taux, des enchères sont menées sur les taux et la transaction est concrétisée via Prosper sur les taux les plus séduisants.

prosper - emprunter aux amis des amis

Le principe est vieux comme le monde mais Prosper simplifie les choses avec un service élaboré et apporte un maximum de garanties aux emprunteurs.
Le principe est expliqué ici et repris vaguement ci-dessous.

prosper - cliquez pour voir le fonctionnement

Les emprunteurs sont notés par leur réseau et un degré de confiance est ainsi établi. Le deuxième attrait sérieux, c’est la demande d’emprunt qui peut se faire au sein d’un groupe, d’une communauté à laquelle on appartient, le degré de confiance est de fait encore supérieur. A noter que l’emprunteur doit démontrer l’intérêt de son projet, il fait son pitch pour séduire les investisseurs.

La peur de la fraude ici est sérieuse puisque les engagements présentent un risque réel mais Prosper s’engage à faire des contrôles strictes des identités des personnes.
Si la sécurité est avérée, c’est vraiment séduisant et plus souple que les banques.
Une piste pour monter sa startup !

A voir également : Kiva qui propose le même service.

Convergence, Réseaux sociaux, WebCulture

Tracké ! Ootay, ben là…

Ca y est, je suis tracké, on m’observe depuis la semaine dernière.
Romain tracke mon téléphone portable et le localise via Ootay, un service français.
Ootay propose ce service pour localiser ses enfants ou tracker qui on veut d’ailleurs.

ootay

Un premier test pas forcément concluant d’ailleurs nous concernant. C’est un peu long de valider la demande d’autorisation légale de tracking (2 SMS avec un respect de la casse dans la réponse – pas très intuitif) à quoi s’ajoutent une ergonomie de site peu intuitive , une localisation pas ultra convainquante, même si vous pouvez quand même localiser au quartier.
Quoi qu’il en soit, ce principe est très intéressant, couplé aux mososo (SOcial SOftware for MObile phone), nous allons avoir des applications relationnelles très riches dans un futur proche.

A partir de 80 €Cts la localisation et c’est par

Réseaux sociaux, WebCulture, Webmarketing

Widiwici

Je suis venu, j’ai vu et j’ai vaincu.

widiwici

Vous connaissez Widiwici ? C’est le site de tous les défis sportifs par Benoit, Benoit qui est aussi ici et ici.
Site communautaire très original qui met en relation & compétition les inscrits sur le principe du défit, défit sportif ou moins sportif.

Les défis s’échelonnent du cas extrême illustré ci-dessus où Daniel et Benoit se sont défiés sur le proche Derby de la Meije (ça va pas non ?!) à la compet de pétanque sur neige qui est nettement plus accessible pour les gens comme moi qui ont renoncé au sport.

A noter, la fonction blog qui vient d’être ajoutée depuis peu.
Bon, Benoit et Daniel, je vous défie à mon tour : un déjeuner en terrasse sur Lyon d’ici 15 jours ?

Convergence, Réseaux sociaux, WebCulture

Google se 'mobilise'

Google vient d’acquérir Android, un concepteur de logiciels pour téléphones mobiles. Entreprise assez discrète sur ses réalisations, la startup n’en est pas moins reconnue pour son talent d’innovation et la qualité de ses ingénieurs, ce qui serait la raison avouée du rachat.

android google mososo

Une acquisition de plus pour Google qui, en silence, construit son futur.
Business Week fait le parallèle avec le rachat de Dodgeball au mois de Mai dont les technlogies et les fonctionnalités apparaissent complémentaires dans une stratégie de développement du sans fil. (Dodgeball est un MoSoSo, (voir post Imazine), un réseau social qui utilise les réseaux de téléphones mobiles pour garder les tribus en contact dans la jungle urbaine ou créer des liens intuitifs entre les amis des amis.)

De plus, Google a lancé en avril son service de Sms qui permet de recevoir des messages texte (infos sur le climat, trouver des adresses…) et enfin, la rumeur d’un réseau sans fil Wifi gratuit sur le territoire US payé par la pub (Adsense) se propage à vive allure.

Réseaux wifi gratuits, locaux ou même nationaux, Smartphones performants et convergents, bluetooth, des technologies qui vont eclipser et rendre obsolètes rapidement nos téléphones et nos PDA voire même nos portables. L’heure est à la mobilité intégrale et l’heure est aussi au positionnement massif sur ces marchés. C’est une opportunité pour Google de faire le break avec les leaders de la technologie.

(Sans compter les 4 milliards de USD qu’ils viennent de prendre (Google a vendu 14.2 millions d’actions) – de quoi s’amuser un peu)

Réseaux sociaux, Webmarketing

GopetsSocial Network & Tamagotchi

Je suis tombé sur Gopets il n’y a pas longtemps et je trouve ça vraiment brillant, vraiment sioux.
Quand on connait le succès des Tamagotchi, celui des réseaux sociaux, celui des blogs et le succès des prétextes pour ne rien faire, Gopets a de l’avenir puisque c’est un mix des 4.

gopets social networking

Alors,
_Vous vous inscrivez,
_vous paramétrez votre animal virtuel,
_vous chargez une appli et l’installez.

Et puis,
Vous allez ainsi avoir un petit animal qui va prendre vie sur votre bureau et interagir avec vous et votre PC comme un Tamagochi. La nouveauté est que ce petit animal communique avec son espèce à travers le web et interagit avec les autres Gopets, ils se rendent même sur le PC d’autres utilisateurs pour explorer, pour voir la vie électrique quoi.
Nous avons donc un réseau social pour animaux virtuels, où ces petits animaux deviennent des médiateurs entre des « maîtres » qui partagent les mêmes goûts. C’est un réseau dynamique de connexions qui s’étendent donc « naturellement », où un agent intelligent provoque les rencontres en faisant de vous un vilain petit légume tout passif.

Ajoutez à ces fonctions atypiques un portail avec compte multifonction, blog perso (qui est interconnecté au blog global de gopets), des outils de pilotage et des stats et il y a de quoi perdre beaucoup de temps (mais c’est aussi l’un des attraits finalement).

Je trouve le concept absolument fabuleux et cela va faire un gros, gros carton. C’est de plus pour moi un nouveau challenge : expliquer le concept à mon père (76 ans, surfe beaucoup sur le Net, mais là, ça va être chaud).

nabaztag

Ca va plus loin que Neopets je trouve, site qui fait un gros carton également aux USA mais qui est moins aboutit, moins innovant du point de vue relationnel. L’étape suivante sera sans doute à l’image du lapin communiquant Nabaztag qui ne sert pas à grand chose globalement mais qui est plutôt fun puisque communique par le net et se fait l’échos des messages de vos amis, réagit à des évenements, chante des MP3, interprête certaines nouvelles.

Ces gadgets, c’est parti pour durer et la généralisation du Wifi va porter leur succès de façon considérable.

[Edité]
Merci à Benoit qui a repéré un blug-in sur Blogpets.net, blug-in qui permet de faire vivre un Tamagotchi sur son blog. A tester.
Cf commentaire.

Imazine, Réseaux sociaux, WebCulture

Radio.Blog.Club 2.0

Nouvelle version de Radio.Blog.Club depuis la semaine dernière, nouvelle ergonomie.

Radio Blog Club

La Radio qui a de l’esprit par Astro Alias Benoit Tersiguel.
J’ai rencontré Benoit la semaine dernière et à mon avis, radio.blog a un bel avenir devant elle (on dit un ou une Radio.blog??). Un moyen sexy de découvrir des titres en affinité avec ses propres goûts en créant soi même sa radio streamée depuis sont hébergement avec un principe de partage de playlist. Allez faire un tour & inscrivez vous au club, l’intérêt du concept ne s’arrète pas là. Je trouve que cela préfigure bien ce que sera la musique en ligne d’ici une paire d’année.

Réseaux sociaux

Kijiji.comAnnonces gratuites par EBay

Kijiji – suite à un article de socialsoftware.weblogsinc.com
Kijiji?

« Kijiji is the Swahili for village ».
Lancement du site Kijiji par Ebay, Site communautaire de petites annonces gratuites.
Le look n’est pas renversant mais ça va avec l’esprit de ce style de site.
C’est bien pensé mais il faut maintenant le traffic et l’engouement communautaire sans lequel un tel site n’est rien. Sans annonce, pas de trafic, sans trafic pas d’annonce, qui a pondu l’oeuf ?

Kijiji

+ sur les petites annonces gratuites
Kijiji : le site de Ebay
Vivastreet : site français, lancé en Nov 2004
Craiglist : site américain, le + reconnu dans ce domaine.
Article de l’expansion
E-specialist : l’article qui y est consacré

Réseaux sociaux

Social networking MoSoSos Not So So-So

Wired News: MoSoSos Not So So-So

Dodgeball and England’s Playtxt are two examples of mobile social-software services, otherwise known by the catchy acronym, MoSoSos.

La vague de social networking avec des sites du type Orkut, Friendster ou linkedin ou encore meetic a maintenant son pendant sur les mobiles.

Mososo

Dodgeball est un intermédiaire entre vous (votre mobile) et les autres utilisateurs du service. Vous communiquez votre position au site, ce que vous faites et votre dispo et vous pouvez ainsi être mis en relation avec des amis, des personnes proches physiquement partageant les mêmes intérêts. Une mise en relation sociale via SMS par l’intermédiaire d’un site web.
Vous pouvez, si vous le souhaitez, lancer des alertes SMS à des profils que vous avez remarqué et ‘crushés » dès que ceux ci arrivent dans un périmètre restreint.

MoSoSo : Social software for mobile phones
Dodgeball : Celui par qui le nom est apparu
Mososo.com : représentation d’un réseau MoSoSo
Crunkie : Téléphone Mobile + GPS + Réseau social.