Ultra Copains

Ultra Copains
Ultra Copains
Découverte sur la tard, la frise d’Ultra Copains. Une frise toute d’encre et de papier, digitalisée et zoomable façon google map. Quel boulot… et quel style surtout. très japonisant, cela m’évoque aussi ce que fait Eboy mais sans les pixels, juste avec des traits. Une ville dans le chaos sous bien des angles. On la doit à Ugo Gattoni et Guillaume Singelin de l’agence des éditions Copains. C’est par là. 10mx1,20m, il faut un bon format de moleskine.
Ultra Copains
Via TPLY

Tout pour les yeux

tply
Un petit Zoom sur Tout pour les yeux aka tply. Un site qui m’a plu pour trois raisons :

  • Présente le meilleur des expos de la scène montante de l’illustration, du street art, de la photographie et des arts numériques, et ça, c’est bien.
  • Le site est dans une structure proportionnelle en colonne, un format ajustable en fonction de la dimension de la fenêtre de votre navigateur. Autant de colonnes que le permet la largeur de la fenêtre. La mise en forme est voisine de  sites comme D&Department, un site japonais que j’aime beaucoup ou encore EnjoyThin.gs, site des gens qui aiment les choses.
    Cette structure minimaliste est très agréable à parcourir, très proche de la une d’un quotidien. Ca me rappelle aussi la version expérimentale du NYTimes, l’article skimmer qui est très proche mais va plus loin puisque configurable à volonté.
  • J’aime bien le logo & sa typo (merci à Joaquim pour cette version)

tply
Ci-dessous, une capture de D&Department, le top de la mise en page différente, sexy et néanmoins intuitive.
tply