Art of the Title Sequence

J’ai toujours aimé les séquences d’ouverture de films. C’est le moment privilégié où l’on entre dans un film, dans son ambiance. Quelques minutes qui posent les bases de l’intrigue, de l’atmosphère ou du débat de fond. C’est une séquence beaucoup plus libre que le film, espace qui peut laisser place à une créativité débridée, dans un format proche du clip parfois ou dans une sobriété esthétique toute dévolue aux impressions. C’est un Art en soi et une très belle source d’inspiration. J’ai découvert il y a peu The Art of the Title, un site à la gloire des « Title designers« , site qui nous expose ses choix subjectifs et une analyse des séquences d’ouvertures, celles de films mais aussi de génériques TV. Le site est par là : Art of the Title. Ci-dessous, pour le fun, 10 liens vers 10 séquences d’ouverture que l’on connait tous mais qui donnent envie de revoir les films.

1 – Bullit
Pour la music de Lalo Schiffrin et ses lents travellings très 70s avec jeux de typos.
Lien vers la séquence d’ouverture de Bullit
The Art of title sequence

2 – Dirty Harry
Le premier volet de la série avec aussi la musique de Lalo Schiffrin. Pour l’ambiance de l’intro, les prises de vues et pour Eastwood en Harry Callahan.
Lien vers la séquence d’ouverture de Dirty Harry
The Art of title sequence

3- Lord of War
Pour la problématique résumée dans un « plan séquence » hors norme.
Lien vers la séquence d’ouverture de Lord of War
The Art of title sequence

4 – The Shining
Musique et images théatrales qui font entrer dès les premières secondes dans l’ambiance oppressante du film. Brillant.
Lien vers la séquence d’ouverture de Shining
The Art of title sequence

5 – Catch me if you can
Pour les illustrations graphiques et l’animation. Pour les fans d’Helvetica et de vintage.
Lien vers la séquence d’ouverture de Cath me if you can
The Art of title sequence

6 – Se7en
Le seul souvenir que j’ai du film vu au cinéma, c’est cette intro… dérangeante. Bien vue.
Lien vers la séquence d’ouverture de Se7en
The Art of title sequence

7 – Panic Room
Belle utilisation de 3D intégrée dans un décors urbain aux teintes superbes, ambiance globale aux inspirations « Hitchcockiennes ».
Lien vers la séquence d’ouverture de Panic Room
The Art of title sequence

8 – Vertigo
Sobre, simple, inquiétant, le style de Saul Bass.
Lien vers la séquence d’ouverture de Vertigo
The Art of title sequence

9 – Delicatessen
La plus frenchy avec l’univers unique de Caro et Jeunet du début.
Lien vers la séquence d’ouverture de Delicatessen
The Art of title sequence

10 – Fight Club
Pour le parcours synaptique sous cocaine. Dans le ton.
Lien vers la séquence d’ouverture de Fight Club
The Art of title sequence
The Art of title sequence

Related posts:

  1. Buzz Marketing sur Amazon
  2. French 20 : 203 candidatures !

Un commentaire

Leave a Comment.